Alors que Marcos Ramirez avait un écart important à rattraper sur le premier du classement provisoire, il remportait la course et se portait en tête avec 9 points d’avance (202 à 193) sur Lorenzo Dalla Porta qui connaissait une infortune incroyable.

Quatorze points séparaient le leader du championnat Lorenzo Dalla Porta de Marcos Ramirez sur la grille de départ (Voir classement au championnat ici).
Ramirez s’élançait depuis la pole position, aux côtés de Karel Hanika et de Dalla Porta. Tony Arbolino partageait la deuxième avec Kaito Toba et Albert Arenas. Enzo Boulom était sur la neuvième ligne, alors que Lyvann Luchel ne s’était pas qualifié parmi les 44 plus rapides sur les 55 qui avaient participé aux qualifications.

La Husqvarna de Dalla Porta prenait feu sur la grille de départ ! On l’éteignait, la rentrait dans la voie des stands, la redémarrait et l’amenait à la sortie de la pit-lane d’où le leader du Championnat devait prendre le départ après les 43 pilotes encore en grille. Quel retournement incroyable de situation !
Le départ était bien sûr retardé. Ça permettait aux mécaniciens de Dalla Porta de remettre sa machine en état. La distance était réduite de 18 à 17 tours.

Arbolino prenait le meilleur départ devant Ramirez et Hanika. Tony Arbolino chutait dans le premier tour, suivi par Rory Skinner, Dennis Foggia et surtout Lorenzo Dalla Porta décidément peu veinard en ce dimanche. Il repartait trente-septième, sans bulle de carénage. Jeremy Alcoba tombait à son tour. Ramirez dominait les premiers tours, suivi d’Hanika, Fernandez, Lopez et Arenas. Boulom était dix-huitième. Filippo Fuligni chutait.

Ramirez, Fernandez et Hanika se détachaient nettement en tête, 9 secondes devant un gros groupe emmené par Arenas, Riu et Toba. Hanika perdait un peu de temps sur Fernandez qui menaçait à la mi-course le leader Ramirez. Dalla Porta était trentième. Raul Fernandez prenait la tête devant Marcos Ramirez, désormais premier du classement provisoire du championnat. Quelques gouttes de pluie commençaient à tomber, tandis que Ramirez reprenait le commandement à Fernandez, sous les yeux d’Hanika à 0.7s.
Toba était quatrième à 12 secondes. Masaki et Atiratphuvapat, coéquipiers de l’Asia Talent Team, chutaient ensemble.

A 5 tours de la fin, Hanika prenait la tête, devant Ramirez et Fernandez, les trois hommes s’échangeant les premières positions. Kaito Toba, le dernier pilote de l’Asia Talent Team en piste, chutait à son tour. Andi Farid ensuite, puis Bruno Ieraci, sur la piste par endroits légèrement humide. Lorenzo Dalla Porta profitait des chutes pour revenir dans les points, quatorzième à 3 tours de l’arrivée, mais à 6 secondes du treizième. Ramirez et Fernandez creusaient un écart de 4.5 sur Hanika, et de 19.2 sur Arenas. Ramirez l’emportait finalement devant Fernande et Hanika, alors que Dalla Porta terminait quatorzième et Boulom seizième.

cev-m3-1

captghjure

Classement à venir…

Tous les articles sur :