Dans sa chronique pour Motorsport.com, Randy Mamola, attaque de front Valentino Rossi pour sa manière de se comporter.

Pour Randy Mamola: “Il s’avère que ce message (ndlr: la règle “anti-doigt”) a été transmis pendant le Grand Prix de Saint-Marin, le week-end durant lequel Valentino Rossi a gratifié Aleix Espargaró d’un doigt d’honneur alors qu’il était au ralenti sur la ligne droite du circuit Marco Simoncelli, rempli de fans du pilote de Tavullia. Ce geste a probablement provoqué la foule, mais c’est aussi la goutte d’eau qui a fait déborder le vase et a poussé la FIM à intervenir, une démarche à laquelle je suis favorable.

Nous qui sommes dans le paddock avons parfois tendance à oublier les millions de personnes qui regardent les courses, mais je ne pense pas qu’il soit exagéré de demander aux pilotes de garder cela à l’esprit.”

Celui qui a été quatre fois vice-champion du monde 500cc continue ensuite en s’en prenant au comportement de Valentino Rossi en conférence de presse, ainsi qu’à celui de Nicolo Bulega, un des plus brillants espoirs de la VR46 Academy, qu’il accuse également d’avoir fait un doigt d’honneur, ce qui, à priori est faux (coup de pied dans le vide).

Ce discours politiquement correct, sans doute à mettre sur le compte de l’âge, pourra surprendre les plus anciens d’entre vous qui n’ont pas oublié que Randy Mamola a été pendant toute sa carrière le véritable trublion du paddock et… pour le moins extraverti en piste!

Nous avons trouvé cet exemple sur Internet, et il y en a eu des dizaines d’autres…
Amusant, non?

c85f575a37f10decb9298956afbaa2e975f98ed55e74c5c52408f3f81564ec0b

Tous les articles sur : Valentino Rossi