Nous nous étions fait le relais du soulagement de Christophe Ponsson à propos de son casque Shark qui lui a carrément sauvé la vie après une lourde chute en tests privés sur le tracé de Lédenon. Mais si la tête a été sauvée, l’accident a tout de même été suffisamment sérieux pour toucher le dos du pilote de la Yamaha R1.

Christophe Ponsson envisage une saison chargée avec une Yamaha R1 qu’il mènera à la fois en Championnat de France FSBK, en Championnat du monde d’Endurance EWC et en RFME (Espagne). Lors d’un test à Lédenon, le Français a lourdement chuté. Son casque Shark a amorti le choc frontal   avec la moto. Un morceau de la boucle arrière s’est planté dans le casque. La moto a tapé dans le mur avant de revenir dans la trajectoire du pilote qui a heurté lancé et tête la première la moto.

Mais au moment de se relever, le tricolore s’est aussi ressenti du dos. Ressenti comme bloqué et comprimé, Christophe craignait une fracture à une vertèbre. Un sentiment hélas confirmé. Après une IRM, ce sont trois vertèbres fracturées qui ont été diagnostiquées. Une situation qui n’avait pas été d’abord vu par l’hôpital de Nîmes.

Christophe Ponsson va passer une scintigraphie et ce n’est qu’ensuite que l’on pourra connaître de son indisponibilité. Cependant il est désormais certain que Christophe ne pourra pas participer, à la première manche du Championnat de France Superbike au Mans fin mars, aux 24h du Mans et à la première manche de Superbike RFME de Valencia prévu les 21, 22 et 23 Avril prochains.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :