Nicolas Goubert, le directeur technique de Michelin Motorsport, s’est exprimé devant la presse à Jerez. Il a apporté quelques clarifications au sujet des différents problèmes rencontrés par les pneus arrière en ce début de saison, tout en traçant les grandes lignes des allocations à venir.

Problème rencontré par Loris Baz à Sepang; l’analyse des débris du pneu à démontré qu’une crevaison est la cause de la destruction du pneu.

Problème rencontré par Scott Redding en Argentine; la conjonction d’une température de piste aussi inattendue qu’élevée, d’un tracé exigeant et de la corpulence du pilote ont conduit à une délamination du pneu, conséquence visible d’une construction pas assez solide. Terme que l’on peut à priori remplacer pas “carcasse pas assez rigide”.
La conséquence est que tous les pneus utilisant cette carcasse (quelle que soit la qualité de la gomme) ont été retirés de l’allocation mise à la disposition des pilotes et le seront à tout jamais.

Concernant le pneu avant, deux types de construction subsistent et sont pour le moment proposés sur chaque circuit. Si le profil du pneu avant est figé, les tests de lundi prochain à Jerez pourraient  déboucher sur de nouvelles constructions.

Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz, Scott Redding

Tous les articles sur les Teams : Avintia Racing, Octo Pramac Yakhnich