Après l’Argentine, Michelin a traversé l’équateur en direction des Etats-Unis pour ses grands débuts en MotoGP sur le Circuit of The Americas (COTA) à Austin, Texas, qui accueille la troisième manche du Championnat du monde MotoGPTM 2016.

Après un difficile week-end argentin, le manufacturier de pneumatiques français est concentré sur la prochaine course qui se déroule à Austin, un autre circuit inconnu pour lui en 2-roues. Michelin avait bien effectué des tests sur ce tracé long de 5,513 km l’an passé, mais ils avaient été perturbés par la pluie. Les ingénieurs de Michelin Motorsport n’avaient donc pu recueillir que peu d’informations. De fait, Michelin a acheminé trois types de pneus avant à Austin afin d’offrir différentes options aux pilotes pour cette piste moyennement abrasive. Il s’agit des pneus MICHELIN Power Slicks soft, medium et hard, respectivement marqués en blanc, sans couleur, et jaune sur les flancs.

A l’arrière, les pilotes ont le choix entre le MICHELIN Power Slicks soft (blanc) et medium (sans marquage). Les pneus arrière offrent une architecture asymétrique avec un côté droit conçu spécialement pour ce circuit technique et exigeant. Le MICHELIN Power Rain, qui a prouvé tout son potentiel lors du Warm-up en Argentine – et le Power Inter sont également disponibles en cas de météo maussade. Mais les prévisions annoncent plutôt en temps chaud et ensoleillé ce week-end au Texas.

Le Circuit of The Americas a ouvert ses portes en 2012. Sa longue ligne droite – la plus longue du championnat – mesure 1,200 km et ses 20 virages très différents en font un circuit particulièrement technique avec des courbes lentes, des enchaînements rapides et des freinages violents. C’est un circuit éprouvant pour les pilotes et les pneumatiques. Le MotoGP a évolué ici ces trois dernières années et Marc Marquez – qui a gagné sa toute première victoire avec Michelin le week-end dernier – a remporté les trois éditions ! Ses concurrents seront sans doute déterminés à briser cette hégémonie.

L’action débute vendredi 8 avril avec les deux premières séances d’essais libres. Les qualifications se tiendront samedi et le départ de la course (21 tours) sera donné dimanche 10 avril à 14h00 heure locale (21h00 heure française).

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP Michelin Motorsport :

« Le COTA est encore un circuit inconnu pour nous car Michelin n’a jamais couru ici en 2-roues. Nous y avons effectué des tests l’an passé, mais ils avaient été gâchés par la pluie. Nous n’avions donc pas pu récolter beaucoup de datas. C’est un circuit très exigeant avec, probablement,  tous les types de virages que l’on peut rencontrer sur un circuit. Avec de nombreux enchaînements, des courbes rapides, d’autres lentes et des freinages très intenses, les pneus seront extrêmement sollicités, même si l’usure droite-gauche devrait être régulière. Nous avons prévu les meilleures solutions possibles en fonction de ces caractéristiques. On s’attend évidemment à une course difficile, mais nous sommes prêts à relever le défi. »

Piero Taramasso – Manager du 2-Roues Michelin Motorsport :

« C’est la troisième course outre-mer consécutive. Notre service logistique a donc été mis à rude épreuve depuis le début de saison. Après  l’Argentine, nous arrivons directement aux Etats-Unis où les pneus ont été acheminés depuis différents endroits – d’Amérique du Sud et de France – pour arriver à temps pour les premiers essais vendredi. C’est toujours un moment anxiogène car nous ne maîtrisons pas tout le processus de livraison, contrairement au transport des pneus en Europe. Mais je suis sûr que tout se passera au mieux. On connaît les défis qui se présentent à nous. Nous avons les produits les mieux adaptés et tout le monde est très motivé. Nous sommes impatients d’être aux Etats-Unis car nous avons beaucoup entendu parler de l’accueil du MotoGP ici à Austin, et de l’hospitalité texane. »

Téléchargez la Race Card d’Austin

racecard

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :