Cal Crutchlow a marqué ses premiers points au Championnat du Monde MotoGP 2016 ce dimanche au guidon de sa RC213V en configuration usine à l’issue du Grand Prix d’Espagne qui s’est disputé ce dimanche sur le circuit de Jerez de la Frontera.

Après avoir vécu un week-end laborieux depuis vendredi, les aspects positifs pour le Britannique de 30 ans restent qu’il n’aura pas abdiqué malgré des sensations plus que mitigées sur sa machine tout au long des 27 tours que comptait l’épreuve. L’équipe va maintenant pouvoir analyser toutes les données de cette manche andalouse pour tenter de comprendre ce qui leur a fait défaut.

Avec une température de piste qui avait atteint son plus haut seuil de tout le week-end lors de la course MotoGP, le natif de Coventry n’a pas eu la possibilité de rééditer la longue série de tours rapides qu’il avait effectuée dans la matinée pendant le traditionnel warm-up dominical. Après s’être élancé depuis la 10ème place sur la grille, Cal Crutchlow s’est efforcé de suivre le rythme des pilotes Ducati qui le devançaient avant d’être sujet à des problèmes d’adhérence sur la fin du Grand Prix. Il a alors maintenu un rythme qui lui a finalement permis d’engranger ses premiers points de la saison.

L’équipe LCR Honda va rester lundi sur le tracé andalou à Jerez pour une journée de tests avant de se concentrer sur la cinquième épreuve du championnat qui se déroulera en France dans deux semaines.

Cal Crutchlow #35 – 11ème

“Ce week-end aura globalement été laborieux et je dois avouer que je suis soulagé d’avoir fini la course. Nous pensons que nous avons connu un problème de pneumatiques car ce matin lors du warm-up, j’étais en mesure d’enchaîner un bon nombre de tours rapides avec des pneus qui avaient déjà l’usure de la distance du Grand Prix. J’avais le sentiment de devoir piloter avec plus de souplesse pendant la course mais cela n’a visiblement pas suffi. Les dix derniers tours se sont réellement avérés difficiles. Nous ne sommes pas totalement certains que ce soit cela mais nous savons pertinemment que nous avions énormément de vibrations. Je devais passer le sixième rapport dans les bouts droits où j’utilise habituellement la cinquième vitesse pour tenter de stopper le phénomène ou au moins l’atténuer.”

“Il n’y a pas d’excuses à trouver et nous avons ce que nous méritons. Je n’ai obtenu que la onzième position mais j’ai au moins fini la course. Ce n’est pas pour autant que j’en tire une quelconque satisfaction, bien au contraire. Pour être tout à fait honnête, avant la course je pensais pouvoir être en mesure de me battre avec Dani Pedrosa. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que j’aurais dû batailler pour les places d’honneur aujourd’hui mais pour diverses causes le rythme de la Honda a régressé à dix tours de l’arrivée. Honda travaille d’arrache-pied depuis le début de la saison et nous pourrons au moins leur fournir des informations accumulées sur toute la distance d’une course en espérant qu’elles puissent leur être utiles et bénéfiques.”

Classement au championnat du monde MotoGP 2016 : 18ème / 5 points

 

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda