Cal Crutchlow s’élancera depuis la deuxième ligne de la grille de départ dimanche pour le Grand Prix d’Aragón après avoir réalisé une performance impressionnante en s’octroyant le cinquième temps le plus rapide de la séance qualificative. Le résultat obtenu ce samedi par le Britannique de 30 ans permet une fois de plus à son équipe de figurer en tant que premier team satellite au terme de ces essais malgré une chute de l’avant survenue lors de sa seconde sortie au cours de la Q2.

Malgré des difficultés récurrentes dans les entrées de virages au guidon de sa RC213V, le natif de Coventry a toujours fait preuve d’une constante rapidité depuis l’entame de ce week-end ibérique et fonde de légitimes espoirs afin pouvoir se battre pour une place sur le podium à l’issue d’une épreuve qui comptera 23 tours. Cal Crutchlow a en effet réussi à enchaîner plusieurs séries de tours compétitifs en configuration course, et bien qu’il reste logiquement déçu de ne pas avoir été en mesure de terminer la session qualificative comme il l’aurait espéré, il aura néanmoins signé son chrono le plus rapide en 1’47.843.

Cal Crutchlow #35 – 5ème (1’47.843)

“Je suis bien sûr logiquement déçu car je pense sincèrement que j’avais les possibilités de pouvoir m’immiscer sur la première ligne de la grille aujourd’hui. J’ai malheureusement commis une erreur sur un freinage à la fin de la séance qualificative mais c’est quelque chose de typique avec la Honda en ce moment. J’attaquais vraiment très fort dans cette zone de freinage pour tenter de gagner le maximum de temps sur les autres pilotes, mais ça fait partie intégrante du MotoGP. Je n’aurais bien évidemment pas pu déloger Marc Márquez qui a décroché la pole position mais la seconde place était à notre portée. J’ai piloté jusqu’aux limites de ce que je pouvais faire et l’on a pu constater ce qui s’est passé.”

“Nos objectifs pour demain sont bien entendu de pouvoir nous battre aux avant-postes, mais en partant depuis la deuxième ligne, cela complique légèrement la donne. Andrea Dovizioso n’est pas loin de nous et il a toujours pour habitude de prendre de bons départs. Il pourrait cependant réussir à nous maintenir dans la course dans la mesure où il possède une machine extrêmement rapide dans les sorties de courbes. Nous devons donc fournir un maximum d’efforts dans les premiers tours et essayer ensuite de nous maintenir dans le même rythme que les hommes de tête.”

Tous les articles sur : Cal Crutchlow