Décisions de la Commission Grand Prix 

La Commission Grand Prix s’est réunie le 14 octobre, en marge de l’épreuve japonaise, afin d’apporter quelques mises à jour au règlement.

La Commission Grand Prix, composée de Messieurs Carmelo Ezpeleta (Dorna, Président), Paul Duparc (FIM), Hervé Poncharal (IRTA) et Takanao Tsubouchi (MSMA) a pris les décisions suivantes au cours d’une réunion organisée le 14 octobre à Motegi, en présence de Carlos Ezpeleta (Dorna), Mike Trimby (IRTA, Secrétaire de la réunion) et Corrado Cecchinelli (Directeur Technologies) :

Règlement technique — effectif en 2018

Système airbag
Tous les pilotes doivent disposer d’une combinaison équipée d’un système airbag, conçu dans le but de minimiser les blessures. Les spécifications techniques de ces systèmes, ainsi que les méthodes de test ont également été approuvées.

Essais Moto2™ avec les moteurs Triumph
Chaque constructeur de châssis, qui équipera un team Moto2™ en 2018, disposera de 10 jours maximum pour tester son châssis associé au moteur Triumph. Le constructeur en question peut faire appel à n’importe quel pilote et le nombre de pilotes, qui participent à ce test, n’est pas limité.

Wildcard en MotoGP™
Chaque wildcard est limitée à trois moteurs. Les spécifications techniques du moteur, du boitier ECU et de l’électronique… doivent être celles du constructeur.

Règlement technique

Restrictions en termes de Tests MotoGP™ – effectif en 2018
L’aménagement des Tests Officiels reste inchangé avec : deux jours de Test après Valence, trois jours à chacun des trois Tests réalisés en début de saison hors Europe et un jour de Test post-GP le lundi.

Les équipes sont par ailleurs limitées à cinq jours d’essais privés avec les pilotes titulaires. Après la période d’interdiction de roulage, seulement trois jours d’essais sont permis en amont des évènements et les autres essais devront avoir lieu sur des circuits déjà visités.

Aucun essai ne pourra avoir lieu sur le tracé accueillant le prochain événement lors des 14 jours précédant. Aucun pilote titulaire ne pourra être sollicité pour des essais durant la trêve estivale, à savoir entre le lundi 16 juillet et le jeudi 2 août en 2018.

Les constructeurs pourront désigner trois circuits sur lesquels leur équipe d’essais pourra rouler à n’importe quel moment, excepté dans les 14 jours précédant l’événement sur un circuit. Elles pourront également tester lors des trois jours précédant le premier Test Officiel organisé après la trêve hivernale. Ces équipes pourront aussi participer à tous les Tests Officiels.

Restrictions en termes de Tests MotoGP™ – effectif en 2019
La réglementation sera la même qu’en 2018 avec quelques changements toutefois :

Le nombre de jours pour les Tests Officiels hors Europe passera de 3 à 2.

Les équipes disposeront toujours de cinq jours d’essais privés avec leurs pilotes titulaires. Cependant, au moins deux de ces journées devront avoir lieu entre la dernière épreuve du calendrier et le 30 novembre. Les autres jours restants pourront être ‘posés’ à n’importe quel moment, sauf dans les 14 jours précédant le Grand Prix sur un circuit.

Wildcard en MotoGP™ – effectif en 2018
Chaque constructeur peut avoir recours à un maximum de trois wildcards par saison. Un constructeur bénéficiant de concessions peut de son côté avoir recours à un maximum de trois wildcards par saison. Le constructeur ne pourra en revanche engager un pilote en wildcard lors de deux évènements consécutifs.

Source: MotoGP.com

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :