Après avoir marqué leurs premiers points de la saison 2016 dimanche à l’occasion du Grand Prix d’Espagne, l’équipe LCR Honda et son pilote Cal Crutchlow étaient de nouveau au travail lundi pour une journée de tests officiels sur le tracé andalou de Jerez de la Frontera où s’est déroulée la course.

Le Britannique de 30 ans aura connu une journée particulièrement bien remplie puisqu’il aura eu la charge de tester toute une variété de nouveaux composants avec pour objectif d’accroître son ressenti au guidon de sa Honda RC213V en configuration usine (qui arborait exceptionnellement le logo et les couleurs de la marque Castrol pour des activités promotionnelles et la réalisation d’un clip publicitaire) et ainsi transmettre des informations primordiales au constructeur japonais. Le natif de Coventry aura notamment eu l’occasion d’évoluer avec une nouvelle mise à jour du contrôle de traction et un nouvel ensemble de carénages dotés d’ailerons fournis par Honda. Il aura également pu tester un nouveau type de gomme sur les pneumatiques avant que Michelin avait mis à la disposition des pilotes. Il s’est avoué satisfait des sensations procurées avec ces pneus.

Grâce à un soleil généreux et une météo radieuse qui auront perduré toute la journée, Cal Crutchlow aura couvert un total de 82 tours sur la piste ibérique pour signer son meilleur chrono en 1’39.812 avec l’option pneumatique la plus dure à l’arrière. Il a amélioré son temps le plus rapide établi samedi lors des qualifications.

Cal et l’équipe LCR Honda vont maintenant focaliser leur attention sur la prochaine épreuve du calendrier MotoGP, à savoir le Grand Prix de France qui se disputera au Mans du 6 au 8 mai prochain.

Cal Crutchlow #35 – 7ème – 1’39.812 (+0.499)

“J’ai roulé sur la moto sans discontinuer aujourd’hui car nous avions toute une multitude de choses à essayer, et pour parler franchement cette journée aura vraiment été bonne et ce test productif. Nous avons dû tester de nombreux éléments et cela nous a permis de réaliser des temps très compétitifs. J’ai signé mon tour le plus rapide comme la plupart de mes chronos les plus significatifs avec le pneu dur. J’ai bien évidemment passé l’option tendre mais c’était au même moment où j’essayais le tout nouveau pneumatique avant de chez Michelin et je n’ai pas voulu prendre trop de risques. Ils ont franchement accompli un travail de qualité et c’était une première prise de contact positive avec cette gomme avant. Ils ne conviennent peut-être pas parfaitement à notre machine mais il y a indéniablement des progrès accomplis dans ce domaine.”

“Nous devions tester de nombreuses pièces fournies par Honda et nous avons également roulé avec une mise au point vraiment similaire à celle de Marc Márquez, mais je dois avouer que mon ressenti est meilleur avec nos propres réglages. Il a un style de pilotage vraiment particulier. L’essai d’ailerons faisait également partie du planning de travail établi pour la matinée. C’est relativement délicat de percevoir réellement les effets bénéfiques qu’ils procurent sur un tracé comme Jerez, mais nous pensons tout de même qu’il y a du mieux au niveau du wheeling, ce qui est une bonne chose en soi, et leur efficacité pourrait nous apporter une aide supplémentaire sur des circuits présentant des caractéristiques différentes. Ils sont relativement petits, ce qui est plutôt un bon signe pour les autres pilotes car ils ne génèrent pas de turbulences comme certaines autres machines de la catégorie.”

“Nous allons maintenant nous concentrer sur le prochain Grand Prix avec l’esprit libre car je pense sincèrement que j’ai pris le départ de la course dimanche avec un mauvais pneu. J’ai effectué beaucoup de tours aujourd’hui avec le même type de pneumatique et il ne me semble pas avoir roulé plus lentement que mon meilleur chrono établi pendant le GP. C’est bien évidemment décevant mais nous avons tout de même décroché nos premiers points avec cette 11ème place avant de prendre la direction du Mans.”

Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda