C’est le troisième voyage en Espagne pour Michelin dans ce Championnat du monde MotoGP 2017 avec la 14e manche et le Gran Premio Movistar de Aragón, sur le circuit Motorland Aragón.

Ce circuit de 5,077 km est très technique avec 10 virages à gauche et 7 à droite, une longue ligne droite d’environ un kilomètre, des épingles serrées, des courbes rapides et encore plein d’autres difficultés qui gardent les pilotes en éveil et les spectateurs en haleine. Ce circuit est aussi un vrai challenge pour Michelin qui doit proposer des pneus capables de supporter toutes ces contraintes tout en étant efficaces sous les températures froides du petit matin.

La gamme de pneus MICHELIN Power Slicks a été conçue pour satisfaire à tous ces critères et, après la première visite du pneumaticien ici en 2016, des datas importants ont été utilisés pour développer des gommes offrant une performance optimum sur le revêtement d’abrasivité moyenne du circuit espagnol. Les pneus soft, medium et hard, ont tous un design symétrique alors que les arrière, également disponibles en soft, medium et hard, ont une conception asymétrique avec un côté gauche plus dur pour ce tracé qui compte un plus grand nombre de virages à gauche.

MotorLand Aragón a accueilli son premier MotoGP en 2010. Ce complexe moderne a vu le jour après l’époque des circuits en ville où des courses se déroulaient tout près à Alcañiz entre 1963 et 2003. Il se trouve dans la province montagneuse de Teruel réputée de toute l’Espagne pour son climat rude et pour parer à tout risque de pluie, Michelin propose ses MICHELIN Power Rain en soft et medium pour l’avant et extra soft et soft pour l’arrière.

L’action débutera à MotorLand vendredi 22 septembre avec les deux premières séances d’essais libres. Deux autres sessions libres se dérouleront le lendemain avant les qualifications programmées dans l’après-midi. Les pilotes s’aligneront sur la grille de départ pour cette 14e course de l’année longue de 23 tours dont le départ sera donné dimanche 24 septembre à 14h00.

Piero Taramasso – Manager Deux-roues Michelin Motorsport :

 « Aragón avait été un challenge pour nous l’an passé avec des matins très froids et on découvrait ce circuit. Nous avons beaucoup appris et récolté de précieuses données qui nous ont aidés à améliorer les pneus pour ce type de conditions. Il peut faire froid et le circuit est très technique avec un revêtement moyennement abrasif, il faut donc être vigilant. L’an passé en course, nos pneus avaient offert bonne longévité et constance. Cette année, on souhaite donner aux pilotes des produits leur permettant d’attaquer encore plus. On a envie de poursuivre sur cette bonne dynamique et la bagarre pour le championnat s’annonce encore passionnante avant trois courses outre-mer d’affilée. »

Téléchargez la RaceCard complète en français

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :