UNE COURSE MAGNIFIQUE SUR LES TERRES DE MICHELIN

C’est à une course de MotoGP™ absolument passionnante que Michelin a participé aujourd’hui au Mans. Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le HJC Helmets Grand Prix de France devant le héros local Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3) dont le premier podium a ravi les fans tricolores.

Le poleman Viñales a pris le meilleur envol, mais fut immédiatement doublé par Zarco sous les hourras des fans massé autour du circuit Bugatti. Equipé de pneus MICHELIN Power Slicks soft à l’avant et à l’arrière, Zarco a creusé un petit écart sur ses rivaux. Mais Viñales n’a jamais baissé les bras et commençait à remonter sur le Français avant de reprendre la tête au 7e tour. Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) avait rejoint les leaders et a lui aussi pris le meilleur sur Zarco pour prendre la 2e place derrière son équipier.

Rossi est alors passé à l’attaque et a doublé Viñales au 26e tour, mais l’Espagnol a repris son bien, poussant Rossi à une faute inhabituelle au dernier tour. Viñales s’est imposé et a offert une 500e victoire à Yamaha en Grand Prix. Il repasse en tête du championnat Pilotes. Zarco a profité de la chute de Rossi pour récupérer la 2e place finale, son meilleur résultat en MotoGP, et remporter le prix du First Independent Team Rider. Il est le premier pilote français sur un podium MotoGP depuis 2009 et le premier dans le tiercé de tête au Grand Prix de France depuis 1988 ! La 3e place est revenue à Pedrosa, après être remonté de la 13e place sur la grille de départ. Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’est classé 4e après une bagarre incroyable avec Crutchlow et Jorge Lorenzo (Ducati Team) respectivement 5e et 6e. Jonas Folger (Monster Yamaha Tech 3) a pris la 7e place devant Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS). Loris Baz (Reale Avintia Racing), un autre pilote français, a terminé 9e devant Andrea Iannone (Team SUZUKI ECSTAR) qui ferme le top-ten.

Viñales, Rossi et Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) ont tous les trois battu le record du tour, démontrant une fois de plus la performance des différentes gommes Michelin proposées aux pilotes. Viñales et Rossi étaient équipés de medium à l’avant et à l’arrière, alors que Pedrosa avait préféré un medium à l’avant et un soft à l’arrière, de même que Zarco. Cal Crutchlow avait quant à lui opté pour un hard à l’avant et un medium à l’arrière. Cinq des six choix de gommes différentes ont été utilisés.

Autre performance remarquable pour Michelin ce week-end : au 12e tour, Viñales a battu le record du tour, suivi par Rossi et Pedrosa. Ces trois pilotes ont amélioré par huit fois le record ! Viñales a finalement signé le meilleur tour en 1min32s309 dans le tout dernier tour et a conclu l’épreuve en 43min29s793, un autre record battu de 16 secondes !

Quelque 104 000 spectateurs ont assisté à ce Grand Prix long de 28 tours disputé sous un temps estival, en contraste avec une météo fraîche et pluvieuse qui avait accompagné les deux premières journées de roulage. Les concurrents n’avaient donc eu que peu de temps pour trouver les bons réglages pour le sec. Cela démontre une fois de plus la constance des pneus slicks Michelin sur ce circuit re-surfacé du Mans qui ont permis aux pilotes de se livrer d’épiques batailles.

Malheureusement, le week-end a été terni par la terrible nouvelle qui s’est répandue dans le paddock jeudi concernant l’ancien Champion du monde MotoGP avec Michelin Nicky Hayden. L’Américain faisait du vélo près du circuit de Misano en Italie quand il a été percuté par une voiture. Très sérieusement touché, il se trouve en soins intensifs à l’hôpital Bufallini de Cesena et son pronostic vital reste engagé. Toute l’équipe de Michelin souhaite le meilleur à Nicky et à sa famille.

Michelin et le paddock MotoGP prennent désormais la direction du difficile circuit du Mugello en Italie pour la 6e manche du championnat dimanche 4 juin.

Maverick Viñales – Movistar Yamaha MotoGP :

« J’étais bien aujourd’hui, après deux courses où je n’étais pas au mieux. La moto était super et on a fait du bon boulot au warm-up. Les pneus ont bien fonctionné tout le week-end et on a fait un bon travail avec Pascal et Michelin. On a battu les records du tour et de la course, ce qui est parfait. C’était une très belle journée aujourd’hui ! »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP, Michelin Motorsport :

« Tout d’abord, je tiens, au nom de Michelin, à souhaiter le meilleur à Nicky Hayden et à sa famille. J’espère qu’il va pleinement récupérer de ses blessures. Nicky est un sportif exemplaire et une grande et belle personne en dehors des circuits. Il a été le dernier Champion du monde avec Michelin avant le passage au mono-marque en MotoGP et il occupe une place particulière dans notre cœur, chez Michelin. On lui souhaite un bon rétablissement. »

« Ce week-end a été rendu difficile par la pluie et le froid lors des deux premiers jours. Les teams n’ont eu que peu de temps pour préparer la course et réunir des infos et des retours des pilotes. Ceci étant, nous avons signé des chronos impressionnants sous la pluie et récolté des datas importants sur le mouillé et dans des conditions séchantes. Avec le temps très limité dont ont disposé les pilotes avant la course, on ne s’attendait pas à une épreuve aussi animée. Une fois de plus, les pilotes ont opté pour des choix différents, grâce à une offre de produits particulièrement large. Le nouvel enrobé avait donné un grip intéressant lors des tests en début de mois, et ce fut le cas également pour la course. Les pneus ont performé et on a vu les records tomber tour à tour. Le meilleur chrono a été signé en fin d’épreuve ce qui souligne la longévité de nos produits. Le nouveau record du tour est impressionnant, mais celui du temps total de course l’est tout autant. La course fut passionnante et jusqu’à la fin, il était bien difficile de trouver le nom du vainqueur. Ce fut un grand spectacle pour les fans. Bravo à Maverick pour cette victoire et bravo également à Johann pour avoir fait briller la France ! »