La première course de Michelin pour son retour en MotoGPTM après sept ans d’absence a été marquée par la victoire et un nouveau record du tour réalisés par le Champion du monde Jorge Lorenzo qui s’est imposé sur le Circuit International de Losail (Qatar) ce soir.

Partie en pole position, la Yamaha de Lorenzo a conservé l’avantage au départ, avant d’être débordée par les Ducati d’Andrea Iannone et d’Andrea Dovizioso dans le premier des 22 tours de course. L’Espagnol est resté au contact des deux Ducati, puis, après le crash malheureux de Iannone au 5e tour après que son pneu a glissé sur une ligne blanche, Lorenzo est revenu sur Dovizioso et l’a doublé quatre tours plus tard. Le triple Champion du monde de MotoGP a ensuite creusé l’écart sur un trio en lice pour le podium composé de Dovizioso, du pilote Honda Marc Marquez et de Valentino Rossi également sur Yamaha.

La monte pneumatique de Lorenzo était un pneu hard MICHELIN Power Slick à l’avant associé à un pneu soft MICHELIN Power Slick à l’arrière, un choix différent de son équipier Rossi qui avait opté pour un hard à l’avant et un medium à l’arrière, tout comme Marquez. Quant à Dovizioso, il avait choisi le pneu soft MICHELIN Power Slick à l’avant et à l’arrière. Le choix de Lorenzo fut payant puisqu’il a constamment amélioré le meilleur tour en course, avant de battre le record du circuit – qui était détenu par Casey Stoner depuis 2008 – une première fois au 16e tour, une seconde au 20e tour en 1’54.543, soit 0.226 secondes de moins que Stoner, prouvant ainsi la longévité et la constance des pneumatiques Michelin. Lorenzo s’est imposé après 42’28.542 de course, plus de 7 secondes plus vite que l’édition 2015.

Derrière le vainqueur, la bagarre pour les places d’honneur s’est intensifiée à l’approche du drapeau à damier, avec trois protagonistes pour deux places sur le podium. Marquez a réussi un beau dépassement sur Dovizioso au 18e tour, mais le pilote Ducati a repris sa place au 20e tour. Les deux hommes ont ensuite échangé leurs positions, alors que Rossi tentait de se frayer un chemin. Dovizioso a finalement pris la 2e place, devant Marquez et Rossi.

11 737 spectateurs étaient massés aux abords de la piste – la plus forte affluence du circuit qatari -. Non seulement ils ont assisté à une grande performance de Lorenzo, à une superbe bagarre pour les places d’honneur, mais aussi à d’autres luttes très intenses dans le peloton. Le pilote Honda Dani Pedrosa et le pilote Suzuki Maverick Viñales ont longtemps bataillé pour le gain de la 5e place, alors que Pol Espargaro a pris l’avantage d’un souffle sur son équipier Bradley Smith pour la 7e place – et la première position du First Independent Team Rider. Hector Barbera (Ducati) a conclu au 9e rang devant une autre Ducati, celle de Scott Redding.

Michelin et le paddock du MotoGP vont désormais se rendre dans l’hémisphère sud, en Argentine, sur le circuit Termas de Rio Hondo, pour la 2e manche dimanche 3 avril, avant de rester sur le continent américain pour la course d’Austin, au Texas, le week-end suivant.

Jorge Lorenzo – Movistar Yamaha MotoGP :

« Je suis vraiment heureux d’avoir remporté la première course pour le retour de Michelin. Je suis très satisfait du travail et des progrès accomplis sur le pneu avant, et l’arrière a tenu le rythme sur toute la course. Je tiens à féliciter Michelin pour ce retour réussi et je suis heureux de marquer 25 points aujourd’hui. »

Pascal Couasnon – Directeur de Michelin Motorsport :

« Ce week-end était très important pour Michelin, après sept ans d’absence, une éternité ! Le MotoGP a beaucoup évolué et nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé, tout en restant aussi très prudents. Les résultats ont été très positifs et nous sommes ravis de cette première manche. Les pilotes et les pneumatiques ont été très rapides et constants, et quand on souhaite transférer ceci sur la route, c’est exactement le genre de performances dont nous avons besoin. »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint et Directeur technique du département 2-Roues Michelin Motorsport :

« Il s’agissait de notre première course de MotoGP depuis sept ans et nous sommes très satisfaits du résultat. Le record de Jorge Lorenzo au 20e tour et le temps total de la course amélioré de 7 secondes par rapport à 2015, dans des conditions similaires, confirment que nous allons dans la bonne direction. Nous sommes satisfaits de ces résultats et des améliorations obtenues cet hiver. Nous sommes désormais tournés vers la prochaine épreuve et le reste de la saison.

Piero Taramasso – Manager 2-Roues Michelin Motorsport :

« Je suis très heureux de cette première course. Les pilotes ont effectué des choix de pneus différents et tous les types de produits ont bien fonctionné. Les chronos ont été très bons et jusque-là, tout va bien. J’espère que nous allons continuer ainsi tout au long de la saison. »

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP