Alex Marquez et Franco Morbidelli ont très bien entamé leur week-end sur le circuit d’Assen. Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se sont en effet mis en évidence durant la première journée d’essais du Grand Prix des Pays-Bas en ferraillant pour une place dans le top trois.

L’Espagnol a vécu une seconde séance mouvementée après avoir décroché une encourageante huitième place ce matin en FP1. Très vite dans le rythme cet après-midi avec un chrono en 1’39.371 qui lui permettait de se hisser en quatrième position, Marquez n’était qu’à 0,051 seconde du top trois quand il a lourdement chuté dans le rapide virage à gauche du nom de Ramshoek qui précède la dernière chicane.

Il ne restait alors que vingt minutes dans cette deuxième séance, et Marquez a dû renoncer à la poursuivre malgré ses efforts pour ramener au garage sa machine endommagée. Néanmoins quatrième à l’issue de cette première journée d’essais, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS est persuadé de pouvoir se battre demain pour une place dans le top six de la grille de départ.

Morbidelli a lui aussi démarré son week-end hollandais sur une note positive.  Avec un chrono en 1’38.406, l’Italien ne termine qu’à 0,035 seconde de son coéquipier à l’issue d’une séance disputée dans des conditions étonnamment chaudes.

Le pilote du Team Estrella Galicia a amélioré son chrono de la FP1 d’une seconde au terme d’une FP2 particulièrement disputée puisque seulement 0,9 seconde sépare les quinze premiers. La bonne nouvelle pour Morbidelli, c’est qu’il semble s’être débarrassé des problèmes persistants de train avant qui l’affectaient depuis trois courses.

Alex Marquez : 4e – 1’38.371
« Je veux me concentrer sur ce qui a été positif aujourd’hui, et la bonne nouvelle c’est que nous avons énormément progressé. J’ai vraiment un bon rythme avec les deux options de pneus, le dur et le tendre, et cela me procure une bonne dose de confiance pour demain. La chute, c’est dommage, car cela m’a coûté du temps en piste, mais le plus important c’est que je ne me suis pas blessé. C’était une courbe très rapide et je peux remercier mon équipement même si quelques parties de mon corps ont un peu chauffé pendant que je glissais. »

Franco Morbidelli : 5e – 1’38.406
« Je n’ai jamais trouvé facile d’aller vite sur ce circuit et je suis donc heureux d’entamer ce week-end dans le top cinq. Je suis très content du travail réalisé par l’équipe car nous avons bien progressé entre les deux séances. J’étais nettement plus compétitif cet après-midi. J’ai eu un gros problème lors des trois dernières courses et je suis content de m’en être débarrassé. On peut désormais travailler calmement sans être perturbé par ces soucis de train avant qui m’ennuyaient. C’est d’autant plus important qu’Assen est un circuit rapide où il faut de la confiance en l’avant pour aller vite. »

Naoya Kaneko : Chef Ingénieur d’Alex Marquez
« Alex s’est senti bien sur la moto dès le début des essais ce matin et nous avons pu travailler tout au long de la première séance avec le pneu dur à l’arrière. On a poursuivi avec ce pneu en début de FP2 et ses chronos étaient encore très bons. C’est quand nous avons passé le tendre et qu’il commençait à améliorer ses chronos qu’il a eu un petit souci dans le virage 15 et qu’il n’a pu éviter la chute. Assen est un circuit rapide et sinueux qui correspond bien au pilotage d’Alex et je suis certain que cette chute n’aura pas d’incidence sur ses performances pour la course de dimanche. »

Tous les articles sur : Alex Marquez, Franco Morbidelli