Michelin est entré dans l’histoire aujourd’hui lors de l’OCTO British Grand Prix de Silverstone (Angleterre) en accompagnant Maverick Viñales (Team SUZUKI ECSTAR) vers sa première victoire en MotoGPTM et en égalant le record de sept vainqueurs différents en sept courses.

Parti en pole position, Cal Crutchlow (LCR Honda) a conservé l’avantage au départ, avant d’être doublé par Viñales dans le premier tour. Le pilote Suzuki a résisté à la meute au guidon de sa machine équipée de pneus MICHELIN Power Slick hard à l’avant et medium à l’arrière. Viñales a mené jusqu’au bout et même creusé son avance au fil des tours. Il offre la première victoire à Suzuki depuis 2007 et le triomphe de Chris Vermeulen sous la pluie mancelle, depuis 2000 et la victoire de Kenny Robert Jr sur le sec à Motegi. Viñales est aussi le tout  premier pilote à avoir gagné en MotoGP, Moto2TM et Moto3TM.

Derrière, les bagarres ont tenu en haleine les 73 310 spectateurs massés dans les tribunes. Crutchlow a finalement pris l’ascendant sur Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) pour prendre la 2e place et ravir les fans britanniques. De son côté, Rossi fut impliqué dans différentes batailles tout au long des 19 tours de course avant de décrocher le podium devant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda) et son équipier Dani Pedrosa (Repsol Honda). Sixième, Andrea Dovizioso (Ducati Team) est le premier représentant de la marque italienne à l’arrivée et devance Aleix Espargaro (Team SUZUKI ECSTAR). Le champion en titre Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a pris la 8e place devant Danilo Petrucci (OCTO Pramac Yakhnich) et Alvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini). Le top-ten est composé de cinq marques différentes.

La course, réduite à 19 tours, s’est déroulée sur une piste sèche. Le départ a dû être redonné après une collision au premier tour entre Loris Baz (Avintia Racing) et Pol Espargaro (Monster Yamaha Tech 3). Le drapeau rouge a été immédiatement brandi. Fort heureusement, aucun pilote n’a été blessé et la course a pu reprendre un peu plus tard. Viñales est le septième vainqueur différent en sept courses. Une première depuis la saison 1999/2000 qui avait également vu sept pilotes différents s’imposer sur pneumatiques Michelin !

Michelin et le MotoGP « circus » vont se rendre directement en Italie pour la 13e manche du championnat sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli, dimanche 11 septembre.

Maverick Viñales – Team SUZUKI ECSTAR:

« C’est incroyable. On a travaillé si dur au niveau des pneumatiques ce week-end. On avait essayé les hard vendredi et le team a fait un super boulot. On a aussi bossé très dur avec Michelin et je suis très heureux de ce résultat. Richard, notre conseiller technique d’écurie Michelin, avait dit que les hard seraient le meilleur choix pour nous. Nous l’avons suivi à 100 % et ça a marché à la perfection. »

Piero Taramasso – Manager Deux-roues Michelin Motorsport :

« Cette course s’est bien passée pour nous et nous tenons à féliciter Maverick Viñales pour sa première victoire. Le week-end fut difficile avec différentes conditions météo, du chaud, du froid, de l’humide, du sec, et même du vent, mais nos pneumatiques se sont bien comportés dans toutes les situations. Lors des sessions sur le sec, plusieurs pilotes ont battu le record du tour. C’est très encourageant. Et les chronos en course furent eux aussi très bons, malgré le froid et la pluie de la veille qui avaient lavé la piste et l’avait rendue très « verte ». Les choix de pneus furent donc compliqués aujourd’hui car le temps de roulage sur le sec avait été réduit. Finalement, tout s’est bien passé et nos partenaires ont utilisé deux gommes différentes à l’avant et à l’arrière. Nous partons directement en Italie, à Misano, un circuit très exigeant. A nous de poursuivre sur le chemin de la performance que nous avons pris ces derniers temps et dans différentes conditions. En espérant tout de même avoir un week-end entier beau et sec sur la Côte adriatique. »

course

 

Tous les articles sur : Maverick Vinales