Le périple transatlantique continue pour Michelin avec l’étape nord-américaine du championnat MotoGP™, le Red Bull Grand Prix of the Americas à Austin, Texas.

Le Circuit of The Americas (CoTA) est l’un des plus modernes du championnat MotoGP et figure au calendrier depuis son inauguration en 2013. La piste longue de 5,513 km compte 11 virages à gauche et 9 à droite et tourne dans le sens anti-horaire. Certaines sections ressemblent à celles d’autres circuits bien connus comme Maggots-Becketts-Chapel à Silverstone, le Turn 8 à Istanbul Park, l’Arena Bend d’Hockenheim, ou encore des courbes similaires à celles d’Interlagos et d’Österreichring. Cette grande diversité de virages et une longue ligne droite de 1200 mètres font de ce circuit l’un des plus exigeants de l’année pour les pneumatiques.

La gamme MICHELIN Power Slicks du week-end compte une gomme soft, une medium et une hard pour l’avant et l’arrière. Les pneus sont symétriques à l’avant, alors que les trois arrière ont un design asymétrique avec un côté droit renforcé pour contrer les efforts appliqués sur ce côté. CoTA est aussi réputé pour son revêtement bosselé, ce qui les organisateurs ont essayé de gommer à l’aide de machines industrielles pour aplanir la surface. C’est une nouvelle inconnue pour Michelin, les teams et les pilotes ce week-end.

La météo est généralement clémente au Texas, avec seulement deux sessions sur piste mouillée en cinq ans, mais cela n’empêche pas les risques de pluie. Michelin propose donc son MICHELIN Power Rain en soft et medium pour l’avant et l’arrière, les pneus arrière ayant un design asymétrique avec un côté droit lui-aussi renforcé.

La troisième manche du Championnat du monde MotoGP s’élancera vendredi 20 avril avec les deux premières séances d’essais libres. D’autres suivront samedi avant les qualifications qui détermineront l’ordre de départ du Grand Prix dimanche 22 avril, une épreuve raccourcie cette année avec 20 tours au lieu de 21. Le départ sera donné à 14h00 heure locale (21h00 heure française).

Piero Taramasso – Manager Deux-roues, Michelin Motorsport :

« CoTA est un circuit exigeant qui impose le respect. Nous devons proposer une gamme de pneus capables de répondre à une grande variété de courbes, des zones de freinages violents et une surface éprouvante. Les organisateurs ont essayé d’aplanir ces fameuses bosses créés par d’autres épreuves organisées ici, il sera important pour nous de comprendre en quoi cela va impacter le travail des pneumatiques. CoTA est un circuit où nous souhaitons absolument progresser car on ne pense pas y avoir démontré tout le potentiel de nos produits. On attend donc des résultats positifs. »

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :