Après un court trek à travers les montagnes autrichiennes, Michelin arrive au Red Bull Ring, à Spielberg, pour le NeroGiardini Motorrad Grand Prix von Österreich, 11e manche du Championnat du monde MotoGP™ 2017.

Après le week-end de Brno et une journée d’essais sur le circuit tchèque lundi, il faut très vite se concentrer sur la course autrichienne. Les épreuves qui s’enchaînent sont toujours plus complexes à gérer. C’est la seconde apparition du Red Bull Ring au calendrier après 18 ans loin des Grand Prix moto. Le profil particulier du tracé avec ses deux « vrais » virages à gauche, une courbe gauche rapide et sept virages à droite, un asphalte abrasif sur 4,318 km, en fait un circuit très exigeant pour les pneumatiques, surtout pour l’épaule droite. Michelin propose donc une gamme de produits adaptés à ces contraintes.

Michelin avait réalisé d’excellents débuts à Spielberg l’an passé et a utilisé les informations enregistrées sur cette course pour fournir des pneus adaptés à cette configuration. Les MICHELIN Power Slicks sont disponibles en trois versions à l’avant, toutes symétriques, avec soft, medium et hard. Les pneus arrière, également proposés en soft, medium et hard, sont asymétriques avec un côté droit plus dur sur toutes les versions en raison du plus grand nombre de courbes à droite. De par sa position géographique dans la région montagneuse de Styrie, une météo pluvieuse est toujours possible pendant le week-end. Les MICHELIN Power Rain sont disponibles en soft et medium pour l’avant et l’arrière. Les pneus arrière sont asymétriques avec le côté droit plus dur.

Le Red Bull Ring a été construit en 1969. Il était alors connu sous le nom d’Österreichring. Il a fait un retour remarqué en MotoGP en 2016 avec plus de 200 000 spectateurs massés dans les tribunes et sur les talus bordant la piste qui ont assisté à une course passionnante. Tout cela, ainsi que des infrastructures impressionnantes et modernes, ont conduit cette épreuve au titre de Grand Prix of the Year 2016 par la Commission des Grand Prix, une distinction que l’épreuve souhaite conserver cette année.

Michelin et le paddock du MotoGP prendront la piste vendredi 11 août au matin pour la première séance d’essais libres avant une seconde dans l’après-midi. Samedi, après deux autres sessions d’essais libres, les qualifications se tiendront dans l’après-midi et détermineront la grille de départ de ce Grand Prix long de 28 tours dont le départ sera donné dimanche 13 août à 14h00.

Piero Taramasso – Manager Deux-roues, Michelin Motorsport ;

« C’est une période très chargée pour nous. Après la course de Brno, on a effectué une journée de test avant de partir directement pour l’Autriche. Nous avions vécu un week-end très positif au Red Bull Ring l’an passé où nos pneus avaient bien fonctionné sous des températures extrêmes. Il faisait froid le premier jour, et il y avait près de 30°C sur la piste pour la course. Leur longévité fut très satisfaisante avec un record du tour établi en fin de course. Le profil du circuit est unique avec deux « vrais » virages à gauche. L’an passé, nous avions apporté des pneus bien adaptés à ce profil et nous disposerons cette année encore de produits performants sur ce tracé intéressant. La course 2016 fut impressionnante et je suis sûr qu’il en sera de même cette année. On va s’assurer que nos pneus rendront cette course aussi passionnante et excitante que possible. »

Téléchargez la Racecard complète

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :