Michelin a vu le Championnat du Monde MotoGP™ 2016 arriver à son terme avec la victoire de Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP). L’Espagnol a terminé la saison comme il l’avait entamée au Qatar en s’imposant avec de nouveaux records du tour et de la course lors du Grand Prix Motul de la Comunitat Valenciana, en Espagne.

Lorenzo a pris le départ depuis la pole position après avoir signé le record du circuit valencien de 4,005 kilomètres en 1’29’’701. Avec l’ultime évolution du pneumatique avant à gomme médium MICHELIN Power Slick, dont le profil préfigure ce qui sera proposé en 2017, l’Espagnol a réussi le holeshot et a mené le peloton au terme du premier tour. Lorenzo n’a  jamais été mis en danger et est parvenu à signer un nouveau meilleur tour en course en 1’31’’171 lors de la cinquième boucle. Il a terminét les 30 tours en 45’54’’228 pour signer un autre nouveau record à Valence. Il avait déjà atteint cette performance au Qatar lors de la première apparition des pneus Michelin cette saison.

La bataille pour monter sur les deuxième et troisième marches du podium a été intense et aussi passionnante que durant les autres courses du calendrier. Un groupe de cinq pilotes s’est formé derrière Lorenzo avec le Champion du monde Marc Marquez (Repsol Honda), Andrea Iannone (Ducati Team), Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), Maverick Viñales (Team SUZUKI ECSTAR) et Andrea Dovizioso (Ducati Team). Ces cinq gladiateurs des temps modernes ont profité de toutes les opportunités pour se dépasser et offrir une course spectaculaire. Au fil des tours, Marquez est parvenu à s’échapper pour se rapprocher de Lorenzo en multipliant les secteurs rapides avec un nouveau pneu avant à gomme dure MICHELIN Power Slick 2017, très performant en fin de course. Marquez a gagné du temps, mais Lorenzo est resté insaisissable. Le quintuple Champion du monde a dû se contenter de la deuxième position.

Face à 110 050 spectateurs, aussi nombreux que colorés, Iannone est monté sur la troisième marche du podium après un duel intense avec Rossi. Les deux pilotes se sont échangé la troisième place à plusieurs reprises. Rossi a terminét quatrième devant Viñales, cinquième sur la ligne d’arrivée. Pol Espargaro (Monster Yamaha Tech 3) s’est classé au sixième rang avec la première place des pilotes des équipes indépendantes, tandis que Dovizioso suivait de près au septième rang. La huitième place est revenue à Aleix Espargaro (Team SUZUKI ECSTAR) devant Bradley Smith (Monster Yamaha Tech 3). Alvaro Bautista (Aprilia Racing Team Gresini) complétait le top 10.

Michelin avait mis à disposition un nouveau profil de pneumatique avant ce week-end dans le cadre de ses développements pour 2017. Tous les pilotes avaient la possibilité d’utiliser cette évolution du pneu MICHELIN Power Slick et plus de 75 % ont choisi cette version aujourd’hui. Ce pneu et d’autres modèles conçus par le manufacturier français seront testés durant deux jours à Valence cette semaine.

Michelin sera présent sur plusieurs séances d’essais hivernales pour évaluer de nouveaux pneus et emmagasiner des données afin de préparer le début de la saison 2017, programmé sous les projecteurs du Qatar au mois de mars.

Jorge Lorenzo – Movistar Yamaha MotoGP :

« Je veux féliciter le travail réalisé par Michelin durant l’année. Nous avons beaucoup amélioré le pneu avant. Il est désormais davantage en mesure de compenser l’adhérence du pneu arrière. Petit à petit, nous avons aussi fait progresser l’arrière. Après les problèmes que nous avons eus en Argentine et à Sepang, nous avons eu des pneus très compétitifs ce week-end. Nous l’avons montré en battant le record de la piste samedi, le meilleur tour le dimanche et en établissant également le record de la course. »

Nicolas Goubert – Directeur Adjoint, Directeur Technique et Superviseur du Programme :

« Ce fut un très bon week-end pour nous et nous sommes particulièrement satisfaits du résultat que nous avons atteint. Nous avions apporté l’un des nouveaux profils de pneu avant sur lequel nous travaillons pour 2017. Tous les pilotes ont pu le tester et nombreux ceux qui l’ont choisi pour la course. C’est une indication claire que nous allons dans la bonne direction pour l’année à venir et que les pilotes sont satisfaits de notre offre. Aujourd’hui, nous avons vu le record du tour et le record de la course tomber. Hier, c’était le record de la piste qui avait été effacé. C’était déjà arrivé lors de la première course de la saison au Qatar, ainsi qu’à Misano. Nous sommes heureux d’avoir obtenu de tels résultats, car ils montrent notre progression tout au long de la saison et pas uniquement sur une course. Nous savons qu’il nous reste beaucoup de travail et nous commencerons dès mardi avec les premiers essais pour 2017. Globalement, nous sommes satisfaits de la tournure des évènements en 2016. Nous avons eu des problèmes à solutionner et nous pensons que nous avons réussi à faire face à tous les challenges auxquels nous avons été confrontés. Toute l’équipe Michelin a travaillé très dur et je voudrais remercier tous les membres de notre team pour leur professionnalisme et leur engagement. Nous espérons tous encore plus de succès la saison prochaine. »

michelin

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo