Jack Miller et Tito Rabat sont satisfaits des progrès qu’ils ont réalisés au cours de la première journée d’essais du Grand Prix d’Espagne organisé ce week-end sur le circuit de Jerez.

Avec un chrono de 1’41.904, Miller occupe la vingtième position. Après une chute à haute vitesse au Texas qui l’avait contraint à renoncer à la course sur le circuit des Amériques, l’Australien reprend peu à peu confiance. Depuis cette chute, Miller a beaucoup travaillé pour améliorer sa cheville droite, mais il n’est pas encore suffisamment à l’aise pour attaquer à la limite sur le très technique tracé de Jerez.

Avec une température plus élevée cet après-midi, Miller a amélioré ses sensations pour gagner 1,2 seconde sur son chrono du matin. Une récompense méritée après tous les efforts consentis pour se préparer à cette première épreuve en Europe.

Devant son public, Rabat a lui aussi réussi à améliorer d’une seconde son chrono du matin. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a signé un tour en 1’42.230 qui le place à trois dixièmes de son coéquipier.

D’ici demain et la FP3, le pilote espagnol va se concentrer pour réduire le wheelie à l’accélération à la sortie des virages lents tels que Dry Sack et Jorge Lorenzo.

Jack Miller : 20e – 1’41.904
« J’ai un peu perdu confiance après chute au Texas et je dirais qu’aujourd’hui je n’étais qu’à 50% de mon potentiel. J’ai mal à la jambe mais j’ai serré les dents durant les deux séances. Mon objectif désormais est de réussir à faire mieux travailler la moto pou moi. Sur une piste sans trop de grip nous n’avons pas beaucoup de problèmes, mais sur un circuit comme Jerez avec un revêtement très abrasif le job est plus difficile. Je vais travailler ce soir avec la clinique mobile et mettre de la glace sur ma cheville pour empêcher qu’elle ne gonfle trop. Il faut qu’on soit prêts pour demain. »

Tito Rabat : 21e – 1’42.230
«Je suis content avec la marche que nous avons franchie cet après-midi au niveau du chrono. J’étais heureux de retrouver mon rythme, mais il est clair que ça n’est pas encore suffisant. Je perd trop de temps à l’accélération en sortie de virage à cause du wheelie et c’est là qu’il va falloir travailler. Si nous parvenons à réduire ce phénomène, je peux faire beaucoup mieux. De mon côté je vais travailler sur mes trajectoires et sur mon pilotage pour essayer de gagner des positions sur la grille. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Tito a passé un cap important cet après-midi même si nous n’avons pas effectué de très gros changements au niveau des réglages de sa moto. Nous aimerions tous être plus proches des leaders, mais il ne faut pas oublier que ce circuit est difficile pour un débutant. Tito s’en sort plutôt bien. Du côté de Jack, il est évident que sa condition est loin d’être optimale à cause de sa cheville blessée. Il n’a pas la confiance nécessaire pour placer correctement la moto sur le circuit et nous devons essayer de l’aider à se sentir plus à l’aise en jouant sur les réglages. Quoi qu’il en soit, sa condition reste pour l’heure un véritable handicap. »

Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat, Esteve Tito Rabat, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team