Jack Miller et Tito Rabat ont engrangé une solide expérience mais malheureusement aucun point à l’issue du Grand Prix d’Espagne organisé ce week-end sur le circuit de Jerez devant une foule de plus de cent mille spectateurs.

Avec une température nettement plus élevée qu’aux essais, la gestion des pneumatiques s’est révélée cruciale pour boucler dans les meilleures conditions les 27 tours de course.

L’Australien Miller a réalisé un très bon boulot en préservant ses gommes durant les premiers tours tout en tournant dans les chronos du dixième. Le rythme et la détermination du pilote du Team Galicia 0,0 Marc VDS qui a dû par ailleurs composer avec une cheville toujours très douloureuse ont toutefois été mal récompensées puisqu’il a dû se contenter de la dix-septième place sous le drapeau à damier. Cette course, la deuxième qu’il termine cette année, reste toutefois comme un encouragement avant une importante journée de tests organisée demain sur ce même circuit de Jerez.

Rabat a lui aussi fait le maximum pour finir son Grand Prix dans les points, comme il y était parvenu jusqu’à présent depuis l’ouverture du championnat au Qatar. Malheureusement, la température élevée et une dégradation de ses pneus l’ont contraint à baisser de rythme. Le pilote du Team Galicia 0,0 Marc VDS a alors préféré assurer pour franchir la ligne d’arrivée.

Demain, Rabat compte profiter de la journée d’essais sans le stress et les contraintes de la course pour poursuivre le travail entamé sur son pilotage.

Jack Miller : 17e
« Le week-end a été difficile et je suis content de l’avoir terminé sans dommage et en ayant vu le drapeau à damier après ma blessure et les problèmes rencontrés à Austin. J’ai galéré toute la course dans les épingles et cela se voyait clairement dans les premiers tours. Je n’avais pas confiance et ne pouvais tenter aucun dépassement. Le côté positif, c’est que cette course était très exigeante physiquement. J’ai tenu le choc, ce qui signifie que tout le travail réalisé ces derniers temps a porté ses fruits. J’étais mieux sur la deuxième partie du Grand Prix car j’ai pris la peine de ne pas trop taper dans mes pneus durant les premiers tours. J’ai peut-être été un peu trop conservateur, mais d’un autre côté il me fallait aller au bout de cette course pour engranger de l’expérience. J’attends maintenant avec impatience la journée de demain pour pouvoir travailler sans pression. On va essayer d’améliorer le comportement de la moto dans les virages serrés car cela sera très important pour la prochaine course au Mans. »

Tito Rabat : 18e
« Je ne peux être satisfait de ce résultat, mais je suis néanmoins content que nous ayons pu améliorer le comportement de la moto à l’accélération. J’ai eu pas mal de problème à ce niveau ce week-end et nous avons semble-t-il trouvé une bonne direction de travail. J’ai à nouveau fini la course et cela était important pour collecter des datas et prendre de l’expérience pour le futur. J’avais un bon rythme en début de course mais je me suis retrouvé en difficulté en fin de course car le grip des pneus s’est effondré. Je pense tout de même avoir encore progressé ce week-end car j’ai réussi à suivre d’autres pilotes, sauf à la fin où j’étais vraiment en difficulté. On va maintenant profiter de la journée de demain pour travailler à partir de l’expérience acquise sur les quatre premières courses afin d’être plus performant pour les courses à venir. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« La course a été difficile pour Jack et Tito, on le voit au classement final. Néanmoins, si on regarde les chronos, on peut être satisfait de voir que sur la seconde moitié du Grand Prix ils étaient tous les deux dans le rythme des pilotes qui roulaient autour de la dixième place. Avec de meilleures places sur la grille nous aurions pu finir dans les points. Ils ont engrangé de l’expérience et Jack a été courageux car les conditions étaient difficiles aujourd’hui et il s’est accroché malgré sa cheville qui est encore loin d’être à 100%. »

Tous les articles sur les Pilotes : Esteve Rabat, Esteve Tito Rabat, Jack Miller

Tous les articles sur les Teams : Marc VDS Racing Team