Après un break de trois semaines, Jack Miller et Tito Rabat sont prêts pour entamer la période la plus intense du championnat du monde MotoGP 2016. Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS l’entameront ce week-end en Autriche.

Ce Grand Prix d’Autriche qui donnera le coup d’envoi d’une série de neuf courses organisées en quatorze semaines se déroulera sur le circuit rapide et technique de Spielberg, long de 4,318 km.

Après trois top dix d’affilée, dont une fameuse victoire à Assen, Jack Miller espère bien poursuivre sur la lancée. L’Australien a pu bénéficier cet été d’une séance d’essais de deux jours sur le circuit de Spielberg, ce qui lui a permis de redécouvrir un tracé sur lequel il avait couru en 2011 dans le cadre du championnat d’Allemagne 125.

A l’issue de ce test, le pilote australien s’est montré satisfait du travail réalisé au niveau des réglages de sa Honda RC213V pour l’adapter aux spécificités du circuit allemand qui ne comporte qu’une dizaine de virages négociés en guère plus de quatre-vingt secondes.

Les bonnes conditions météorologiques rencontrées durant cette séance d’essais de deux jours a également permis à Tito Rabat de se familiariser avec le tracé de Spielberg. Après une prometteuse première moitié de championnat, l’Espagnol qui débute cette en année en MotoGP en a profité pour améliorer sa confiance dans le train avant de sa Honda.

La course de ce week-end marquera la 25e édition du Grand Prix d’Autriche. La dernière s’était déroulé en 1997 sur le même circuit qu’on appelait alors le A1-Ring.

Situé dans un cadre unique, Spielberg devrait devenir le circuit le plus rapide du calendrier MotoGP, devant la piste de Phillip Island avec une moyenne supérieure de 5 km/h à celle du tracé australien.

Jack Miller rides Spielberg
Jack Miller roule au Spielberg

Jack Miller :
« Je suis très impatient de retrouver la compétition en Autriche après avoir profité des vacances. Je compte bien continuer sur ma lancée des trois dernières courses. J’ai vraiment bien terminé la première moitié du championnat, et je veux garder ce “momentum”. Je suis content d’avoir pu faire des essais sur le circuit de Spielberg avant ce week-end, d’autant que j’ai pu rouler avec un très bon rythme. Il faudra voir ce que nous réserve Michelin au niveau de l’allocation pneumatique, mais lors des tests nous n’avons eu aucun problème de résistance. Ce sera une course intéressante car c’est un circuit où les chevaux comptent. Cela risque d’avantager les motos rouges par rapport à notre package technique, mais comme toujours je suis prêt à donner le maxi. C’est la première course de la saison où je serai physiquement à cent pour cent avec un bon feeling sur la moto. Je suis vraiment motivé pour ce week-end. »

Tito Rabat :
« La trêve estivale a fait du bien. J’ai débranché durant une semaine complète pour recharger les batteries et je suis maintenant prêt pour repartir au combat dès ce week-end en Autriche. J’ai vraiment bien apprécié le circuit durant les tests que nous y avons réalisés et ça sera intéressant d’y retourner avec l’expérience de ces essais. Les Ducati risquent d’être très performantes ce week-end, mais je dois me concentrer sur les performances de ma Honda pour mieux cerner mon niveau. C’est la meilleure séance de travail que j’ai réalisée cette année et je suis donc confiant pour le week-end. J’ai beaucoup appris durant la première moitié du championnat et mon objectif est de continuer à progresser à tous les niveaux durant la seconde partie. J’aimerais améliorer mes qualifications et me rapprocher de la Q2. J’espère aussi finir plus régulièrement dans les points à l’occasion des dernières courses. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« La coupure de l’été nous a permis de recharger les batteries afin de préparer au mieux la seconde moitié du championnat. Jack et Tito en profité pour se relaxer loin des circuits, mais ils se sont aussi entraînés et ont pu réfléchir à leur parcours sur la première moitié de la saison. Il est temps maintenant de se remettre au boulot. Jack a montré qu’il avait le potentiel pour figurer régulièrement dans le top dix et nous espérons qu’il continuera ainsi maintenant que sa jambe blessée cet hiver est guérie. De son côté, Tito a fait un pas en avant durant les tests à Spielberg en améliorant son feeling avec le train avant de sa Honda ainsi qu’avec les Michelin. Cela a été un bon coup de boost pour lui au niveau de la confiance et nous devrions le voir se rapprocher de son coéquipier. La trêve a fait du bien, mais nous sommes tous désormais impatients de retrouver la compétition. »

Tous les articles sur : Esteve Rabat, Esteve Tito Rabat, Jack Miller