Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Jack Miller a conclu un Grand Prix de Catalogne émouvant à plus d’un titre en obtenant une dixième place, soit le meilleur résultat de sa carrière en MotoGP.

Malgré une température de piste très élevée, avoisinant les 48 degrés, qui a favorisé la dégradation des pneumatiques, Miller a maîtrisé la situation pour réaliser une très bonne course devant près de 100 000 spectateurs.

Tito Rabat a fait lui preuve d’un grand courage pour aller chercher ses premiers points depuis le Grand Prix des Amériques à Austin. Opéré de la clavicule il y a tout juste deux semaines, l’Espagnol est parvenu à décrocher la quatorzième place en doublant Michele Pirro dans le dernier tour de course.

C’est la deuxième fois cette année que Miller et Rabat rentrent de concert dans les points. Une performance qui motive d’autant plus le duo à la veille d’une importante journée de tests, organisée sur ce même circuit de Barcelone, qui devrait permettre à l’équipe de continuer à faire progresser la Honda RC213V.

Jack Miller : 10e
« Je suis très heureux de finir à nouveau dans les points, d’autant que j’ai livré une belle bagarre durant la course. Je me suis bien amusé. J’ai essayé d’économiser mes pneus car je savais qu’avec la température ils allaient souffrir en fin de course. Ma stratégie a payé. J’ai le sentiment d’avoir vraiment pu exploiter la moto aujourd’hui. A Jerez, j’avais été trop conservateur avec les pneus, mais aujourd’hui j’ai bien géré et j’ai pu tirer le meilleur du pneu arrière. Finir pour la première fois dans le top dix en MotoGP va me mettre en confiance. Mes gars sont restés derrière moi durant cette première partie de saison difficile et je suis content de ce résultat pour l’équipe. Je veux dédier ce premier top dix à mon copain Luis Salom qui va énormément me manquer. »

Tito Rabat : 14e
« Je suis content de finir dans les points pour mon Grand Prix et je veux remercier toutes les personnes qui m’ont aidé à courir durant ces deux semaines qui ont suivi ma chute au Mugello. C’était une course physiquement difficile à cause de la chaleur et je suis heureux d’avoir pu boucler tous ces kilomètres pour engranger de l’expérience même si je n’étais pas à cent pour cent. Je ne suis pas très bien parti, mais j’ai pu regagner pas mal de positions en réalisant de bons dépassements. Je suis content d’avoir fini. Ce week-end a été douloureux avec la disparition de Luis Salom et je voulais vraiment aller au bout pour lui. Je vais maintenant pouvoir me consacrer à ma convalescence d’ici la prochaine course à Assen. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Après un week-end très difficile et très émouvant, je suis heureux que Jack et Tito aient pu apporter leur tribut à la mémoire de Luis Salom. En tant qu’équipe indépendante, notre objectif est toujours de finir dans le top dix et je suis content que Jack y soit parvenu aujourd’hui pour la première fois depuis ses débuts en MotoGP. J’espère que cela va lui donner confiance et lui permettre de répéter plus régulièrement cette performance. Tito a lui aussi fait un boulot incroyable. Honnêtement, je n’étais pas certain qu’il puisse aller au bout de la course compte tenu des conditions. Mais il n’a jamais baissé les bras et il mérite vraiment de finir dans les points après avoir fait preuve d’une telle détermination. »

Tous les articles sur : Jack Miller