Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Franco Morbidelli s’est tiré à merveille des délicates conditions dans lesquelles s’est déroulé aujourd’hui le Grand Prix de Malaisie pour aller chercher une magnifique deuxième place.

C’est la quatrième fois cette saison que l’Italien se retrouve en bagarre pour la première place et nul doute que sa première victoire en Grands Prix n’est plus très loin. Depuis sa troisième place à Assen en juin dernier, Morbidelli est monté à sept reprises sur le podium.

Parti de la deuxième ligne de la grille, Morbidelli a mené la course durant treize tours sur une piste détrempée avant que Johann Zarco ne le déborde au virage numéro quatre pour filer vers la victoire. Un dépassement qui a permis au Français de décrocher en Malaisie son deuxième titre de champion du monde Moto2.

En fin de course, Morbidelli s’est retrouvé à la lutte pour la deuxième place quand Folger l’a attaqué. Mais l’Italien a superbement résisté à l’Allemand pour s’offrir la seconde marche du podium.

Parti dans un nuage d’eau de la 21e place de la grille, Alex Marquez a dompté les éléments pour se faufiler dans le trafic et revenir en 12e position avant même la fin du premier tour. Au huitième tour, l’Espagnol pointait à la cinquième place après avoir réalisé une série d’audacieux dépassements. A la lutte avec Syarhin, Baldassari, Lüthi et Simeon, Marquez franchira la ligne d’arrivée en septième position.

Avec désormais 197 points, Morbidelli ne compte plus que six points de retard sur Alex Rins. La bataille pour la troisième place du classement général se réglera lors de la prochaine et dernière course à Valence.

Franco Morbidelli : 2e
« J’aurais préféré que Johann se contente de la deuxième place qui lui suffisait pour décrocher le titre ! En tout cas je le félicite pour son succès. J’étais vraiment rapide et à l’aise en début de course quand la piste était détrempée mais un peu moins quand elle a commencé à sécher. J’ai alors eu du mal à suivre Johann quand il m’a doublé. Je termine néanmoins deuxième, ce qui est un bon résultat pour l’équipe comme pour moi. Je vais me rendre à Valence avec le plein de confiance et je ferai tout pour essayer de décrocher cette troisième place finale. »

Alex Marquez : 7e
« Je suis content car j’ai fait une belle course alors que je m’élançais du fond de la grille. J’ai pris mal de risques dans le premier tour après avoir pris sans nul doute le meilleur départ de ma carrière en Moto2. J’ai réussi à revenir à la cinquième place, mais la piste a alors commencé à sécher et ayant sollicité énormément mes pneus j’ai perdu deux positions. Si on considère les problèmes que j’ai rencontrés en qualification, c’est un bon résultat. J’ai retrouvé mon meilleur niveau. On va désormais avoir quelques jours pour souffler avant la finale à Valence où j’aimerais finir la saison sur une bonne note. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« Franco et Alex ont fait tous les deux une belle course. Je savais que si la piste séchait Johann Zarco aurait un meilleur rythme sur la fin. Ce podium est quoi qu’il en soit une belle récompense pour toute l’équipe. C’est bien de rentrer en Europe en ayant fait le plein de points car Franco peut désormais prétendre à la troisième place du classement général à Valence. Alex était mal placé sur la grille à cause d’un mauvais chois de pneus en qualification mais il a réalisé malgré une très belle course en se bagarrant comme un lion avec un sacré groupe d’adversaires. Pour finir, félicitations à Johann Zarco pour son second titre de champion du monde Moto2. »

Tous les articles sur : Alex Marquez, Franco Morbidelli