Valentino Rossi a dominé tous ses adversaires pour remporter sa sixième victoire avec Michelin dans la catégorie-reine et sa première en MotoGPTM cette saison sur le circuit de Jerez (Espagne).

Parti en pole position, le nonuple Champion du monde a pris le meilleur envol au guidon de sa Yamaha/Michelin pour virer en tête au premier virage devant la meute lancée à ses trousses. Rossi a creusé l’écart au premier des 27 tours de ce circuit long de 4,423 km, afin de montrer ses intentions, tandis que le champion en titre Jorge Lorenzo sur Yamaha/Michelin et le leader du championnat Marc Marquez sur Honda/Michelin menaient le peloton de chasse. Rossi n’a pas commis la moindre faute et n’a jamais craqué sous la pression pour couper la ligne d’arrivée en vainqueur, plus de deux secondes devant Lorenzo. Marquez a complété le podium.

Rossi avait opté pour le pneu MICHELIN Power Slick hard à l’avant de sa Yamaha, associé à une gomme medium à l’arrivée – idem pour ses compagnons du podium final. Sur un circuit où la gestion des pneumatiques est un élément clé, le pilote italien a montré l’exemple en signant la pole position et en menant la course de bout en bout pour la première fois de sa carrière.

Devant une foule considérable massée autour du circuit andalous sous un beau soleil – après le brouillard matinal qui enveloppait le paddock -, Dani Pedrosa a pris la 4e place sur sa Honda, devant les Suzuki d’Aleix Espargaro (5e) et de Maverick Viñales (6e). Andrea Iannone (Ducati) est remonté de la 11e place sur la grille au 7e rang final, alors que le pilote Yamaha Pol Espargaro a remporté le prix du First Independent Team Rider. Eugene Laverty et Hector Barbera, tous deux sur des Ducati « privées », ont complété le top-ten. En championnat, Marquez reste en tête, mais Lorenzo et Rossi ont réduit l’écart.

Michelin reste à Jerez une journée supplémentaire pour une séance d’essais lundi, avant de revenir en France pour la prochaine manche du Championnat du monde de MotoGP 2016 au Mans dimanche 8 mai.

Valentino Rossi – Movistar Yamaha MotoGP :

« Je suis vraiment très heureux car je me suis senti en confiance avec la moto et les pneus Michelin dès vendredi. J’espérais réaliser un bon résultat à Jerez cette année car l’an passé, cela avait été difficile pour moi. Cette victoire est importante car elle tombe à point nommé. J’ai mené de bout en bout, c’est une victoire qui restera. »

Nicolas Goubert – Directeur adjoint, Directeur technique et Responsable du programme MotoGP Michelin Motorsport :

« Nous avons vécu des moments très positifs ce week-end. Les pneus avant ont beaucoup progressé et les pilotes ont désormais confiance. Nous avions apporté un nouveau mélange ici qui a très bien fonctionné dans différentes conditions, notamment sous des températures matinales fraîches. Nous sommes très satisfaits des résultats. Nous n’avons connu que deux chutes ce week-end, ce qui témoigne aussi de nos progrès, surtout quand on considère le nombre important de chutes en Moto2TM et Moto3TM et les conditions difficile de roulage. Cet après-midi, la piste était à plus de 40°C, soit plus de 20°C de plus que ce matin. L’usure était donc un facteur important et nous sommes très satisfaits de la longévité de nos pneus. Nous avons un test important demain au cours duquel nous espérons confirmer la structure du pneumatique que nous allons utiliser sur le reste de la saison. »

Piero Taramasso – Manager du Deux-roues Michelin Motorsport :

« Ce fut un bon week-end pour nous à Jerez et nous avons encore beaucoup appris. Il était important d’utiliser les cinq versions de pneus pendant le GP, trois avant et deux arrière, pour voir leur comportement en condition course. Nous avons dû surmonter quelques difficultés ce week-end. Samedi, six de nos monteurs ont été contaminés par un virus. Ils ont été soignés par le médecin du MotoGP et ont pu reprendre le travail dimanche. Nous avons dû retarder le début des essais libres du samedi pour permettre à nos techniciens d’aider leurs collègues à monter les pneus sur les jantes et à les mettre en chauffe pour garantir la sécurité aux pilotes. On est heureux de savoir qu’ils vont mieux et qu’ils seront bientôt remis sur pieds. »

pneus

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP