Cal Crutchlow s’élancera dimanche pour le Grand Prix d’Allemagne depuis la cinquième ligne sur la grille après avoir perdu toute chance de s’immiscer dans la séance finale de qualification pour une infime marge de seulement cinq centièmes de seconde.

Le pilote de l’équipe LCR Honda ne cachait pas sa frustration d’avoir dû prendre part à la session de repêchage après avoir été ralenti par un concurrent plus lent lors de la troisième séance d’essais libres, le privant ainsi de pouvoir accéder directement à la Q2. Bien qu’il ait réalisé le sixième temps le plus rapide au cumul des deux sessions qualificatives après avoir échoué aux portes du Top 2 au terme de la Q1, le Britannique de 30 ans partira donc depuis la 13ème place sur la grille de la piste germanique.

Le rythme imprimé par le natif de Coventry tout au long des séances d’essais libres du week-end laissait à penser qu’il aurait amplement pu viser une position plus en rapport avec ses ambitions sur la grille. Compte tenu de la vitesse à laquelle il arrive à évoluer, Cal Crutchlow a bon espoir de pouvoir doubler rapidement plusieurs concurrents pendant les premiers tours de course afin de décrocher un résultat honorable quelles que soient les conditions climatiques.

Cal Crutchlow #35 – 13ème (1’21.783)

“Nous aurions sincèrement dû pouvoir nous qualifier directement en Q2. Lors de la FP3, il semble que Stefan Bradl roulait au milieu du tracé. Il a vraisemblablement dû commettre une erreur avant de revenir en piste juste devant moi et cela a totalement gâché mon tour. Nous avons ensuite rencontré des soucis avec le frein arrière qui ont compromis le reste de ma séance.”

“Je suis vraiment déçu à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Nous avons pris un pari ensemble avec l’équipe de passer un pneu avant déjà bien éprouvé pour la séance qualificative car nous n’avions plus assez de gommes neuves dans notre allocation. Nous avons pris ce risque car nous en avions besoin pour la Q2, c’est aussi simple que cela. Comme on a pu le constater, les temps au tour n’étaient pas extraordinaires même si mon chrono de la Q1 m’aurait permis d’occuper la sixième position.”

“Je dirais que je pense être le quatrième pilote le plus rapide ici, donc le fait de n’occuper que la 13ème place est une plaisanterie. Je suis bien évidemment mécontent mais je ne peux rien faire d’autre pour le moment si ce n’est de me concentrer sur la course de demain et d’y donner mon maximum.”

Tous les articles sur : Cal Crutchlow