Jack Miller a joué un rôle un clef aujourd’hui sur le circuit de Termas de Rio Hondo. Sur une piste particulièrement glissante et dans conditions de chaleur et d’humidité extrêmement éprouvantes, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a en effet réalisé le quatrième meilleur temps de la première journée d’essais du Grand Prix d’Argentine.

Ce matin, les pilotes ont patienté tout au long de la FP1 que le grip s’améliore sur une piste n’ayant plus accueilli la moindre activité depuis le mois de décembre. Parfaitement à l’aise dans ces conditions difficiles, Miller a longtemps pointé aux avant-postes avant de conclure cette première séance d’essais en huitième position.

L’Australien de 21 ans a confirmé l’après-midi en améliorant son temps de près de deux secondes avec un chrono en 1’42.375 que seuls Marquez, Pedrosa et Viñales ont réussi à battre. Une bonne première journée pour Honda qui glisse quatre de ses motos dans le top cinq.

Avec des orages annoncés demain matin, la performance de Miller pourrait être suffisante pour permettre au pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS d’accéder directement à la Q2.

Les chronos étant de quatre secondes plus lents que ceux de l’an dernier, Miller s’est employé ce matin à prendre ses marques et à ajuster ses trajectoires au guidon de sa Honda RC213V. L’Espagnol a gagné 2,5 secondes en FP2 pour s’attribuer le 18e chronos de cette première journée d’essais.

Jack Miller : 4e – 1’42.375
« Je suis très content de ma journée. Il semble que la moto fonctionne très bien sur ce circuit. Je suis rapide, mais je suis aussi régulier et performant avec des pneus usés. Les conditions évoluent de tour en tour, mais je parviens jusqu’à présent à m’adapter et j’espère pouvoir continuer ainsi tout au long du week-end. La seule alerte que j’ai eue aujourd’hui, c’est en me retrouvant presque hors de la piste au virage huit quand je suis arrivé derrière Valentino Rossi. Il a freiné un peu plus tôt et j’ai pensé avoir un peu plus de puissance au freinage. On s’est légèrement touché mais heureusement sans mal. »

Tito Rabat : 18e – 1’43.538
« Je ne pense pas que cette 18e place reflète réellement l’aspect positif de cette première journée en Argentine. J’ai le sentiment d’avoir fait un pas en avant au niveau de ma confiance sur la moto, mais l’écart avec les premiers est encore trop important. Ils sont vraiment très rapides. Je dois tout de même voir le bon côté des choses en tenant des progrès que nous sommes en train de réaliser. Je suis à l’aise et je peux rouler plus vite. Autre bonne nouvelle, la Honda est performante ici. Je vais le faire le maximum pour en profiter. »

Michael Bartholemy : Team Principal
« C’est une journée fantastique pour nous. La moto est clairement compétitive puisqu’on retrouve quatre Honda dans le top cinq, et voir Jack aussi rapide est un super coup de boost pour le team. La piste était très glissante ce matin et pour être honnête je n’étais pas sûr que nous resterions performants dans le grip se serait amélioré. Je dois pour cela féliciter Jack. Tito a progressé à chaque séance et c’est tout ce que nous lui demandons pour l’instant. Il apprend vite et c’est juste dommage qu’il n’ait pas l’expérience et la confiance suffisantes pour attaquer un peu plus avec les pneus tendres en fin de séance. Je pense qu’il aurait mérité de figurer un plus haut dans le classement. »