Le Grand Prix de Valencia marque le dernier rendez-vous de la saison 2016 du Championnat du Monde MotoGP pour Loris Baz et l’équipe Avintia Racing.

Lors de la première séance d’essais libres du vendredi matin sur le Circuit Ricardo Tormo en Espagne, Loris a signé le 21e temps en 1’33.506, à deux secondes et demie du meilleur chrono de Jorge Lorenzo. Souffrant des problèmes qui le suivent depuis plusieurs Grands Prix, Loris a attendu la deuxième séance pour mettre à profit le nouveau profil avant proposé par Michelin ce week-end.

Durant cette seconde séance, Le Haut-Savoyard a nettement amélioré son chrono, le portant à 1’32.476, ce qui lui a permis de passer en 20e position au général, à deux secondes du temps de référence. Contrairement à de nombreux autres pilotes, ce nouveau pneu correspond bien aux attentes du Français et semble apporter certaines solutions à ses problèmes.

Samedi, le pilote Avintia vise une place dans le Top 15 afin de se placer au mieux sur la grille de départ d’une course qui se déroulera sous une météo encore incertaine.

“Ce matin, la séance était vraiment compliquée. Nous avons toujours souffert des mêmes problèmes qui nous suivent depuis quelque temps déjà, avec beaucoup de dribble. Cet après-midi, j’ai essayé le nouveau pneu proposé par Michelin et cela s’est beaucoup mieux passé. Pour moi, c’est le jour et la nuit. Maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver les réglages qui correspondent à ce pneu. Étant donné que c’est la base du pneu qu’il devrait y avoir la saison prochaine, je trouve cela plutôt encourageant pour la suite.

Samedi, il faut que je puisse gagner une seconde au tour afin de m’approcher du Top 15, voire du Top 10. Je pense que cela est faisable. Pour la course, s’il pleut, je pense que cela serait bien pour moi. Bien sûr, la pluie n’est pas synonyme de bons résultats car il faut savoir rester prudent, mais tout peut arriver.”

Tous les articles sur : Loris Baz