Après avoir dominé les tests hivernaux et remporté les deux premières courses de la saison, Maverick Vinales apparaissait clairement comme LE favori pour le titre mondial 2017.

Mais en compétition, rien n’est jamais écrit d’avance et le pilote Movistar Yamaha MotoGP a par la suite connu une période bien moins faste, allant même jusqu’à chuter en course à Assen.

Vendredi, au terme de la première journée d’essais libres, Maverick Vinales était clairement en difficulté et ne s’en est pas caché. Son communiqué en forme de coup de gueule était assez explicite sur le sujet…

Samedi, les choses se sont un peu mieux déroulées, mais se qualifier septième ne pouvait pleinement satisfaire celui pour qui le titre mondial reste assurément l’objectif à atteindre cette année. Aussi déclarait-il vouloir préparer une nouvelle configuration pour le Warm up du lendemain (voir ici).

Après la course, le natif de Figueras a avoué que cette configuration reposait en fait globalement sur le châssis et les réglages choisis avec succès par Valentino Rossi.

Une stratégie judicieuse puisqu’au terme d’une course menée plus qu’honorablement après avoir pointé en 13e position à la sortie de la Pit-lane, le pilote espagnol a atteint la troisième marche du podium, juste devant son infortuné coéquipier.

Maverick Viñales :  « Ce week-end a été difficile. Partir en slicks aurait été trop risqué. J’étais à l’aise en pneus pluie, mais je ne savais pas à quel moment je devais m’arrêter, j’ai donc attendu un tour de plus. Je me sentais bien en fin de course et je suis ravi d’avoir retrouvé mon feeling du début de saison. J’ai utilisé des réglages proches de ceux de Valentino samedi ainsi que le nouveau châssis.Je suis très heureux. C’est le mieux que nous pouvions faire aujourd’hui. L’objectif était d’être sur le podium et nous l’avons atteint. Nous avons beaucoup peiné durant ce week-end, donc pour un week-end difficile, finir troisième est un bon résultat. Nous devions être sur le podium si nous voulons gagner le titre. »

Pensez-vous que vous êtes rentré au bon moment ?

« Un peu tard ! Mais quoi qu’il en soit, je suis rentré au même moment que Dani et d’autres pilotes l’ont fait, donc ça a donné un bon résultat. »

La piste a séché très vite et, à un moment, il était impossible de rester avec les pneus pluie…

« Exactement. Ça a séché vraiment vraiment vite. Peut-être qu’il était important de s’arrêter un peu plus tôt mais, comme je l’ai dit, c’est la première course flag to flag que je termine sur le podium, donc cela va m’apporter beaucoup d’expérience. »

Vous êtes 14 points derrière Marc championnat et on se dirige vers l’Autriche qui est un terrain favorable pour les Ducati. À quoi vous attendez-vous le week-end prochain ?

« Je pense que nous devons tout d’abord trouver de bonnes sensations puis nous pourrons penser à la victoire. Il est très important d’avoir un bon feeling et un bon week-end, et d’aller chercher la victoire dimanche. C’est très important. »

Ce week-end a été endeuillé par le décès d’Ángel Nieto. Vous lui avez dédicacé votre podium ?

« Assurément, le podium entièrement espagnol était pour lui aujourd’hui, car il était l’un des meilleurs, une légende, donc bien sûr, chaque pilote a dédicacé son podium à Ángel aujourd’hui. »