Aleix Espargaró a fini huitième son Grand Prix de la République Tchèque en ayant démontré tout le bienfait des évolutions apportées à son Aprilia. A un moment, il n’était pas si loin du podium, puis il y a eu la nécessité de changer de moto. Une opération qui a failli tourner au drame lorsque l’équipe l’a relâché juste sous les roues de Iannone qui rentrait récupérer sa moto. Bloquant l’avant en urgence pour éviter la collision, l’Italien chutait et sa moto glissait vers ses mécaniciens. Plus de peur que de mal, mais Aleix Espargaró tire la sonnette d’alarme.

Son équipe a été responsable de cet incident mais c’est le pilote qui a subi la sanction en étant contraint de lâcher trois places. Cependant, ce n’est pas ce qui provoque la colère de l’aîné d’un Pol qui a fini neuvième avec la KTM. Pour lui, ces arrêts au stand en groupe pressé par le temps sont un danger permanent : « je suis d’abord heureux qu’Andrea n’ait pas été blessé par cette chute. Je ne pouvais rien faire. Je n’ai pas de rétroviseurs et je suis désolé pour Aprilia et Suzuki et encore pour Andrea. Il ne m’a pas touché, mais il a compris que j’étais lancé et il a fait un freinage d’urgence ».

« C’est notre erreur, car l’équipe n’aurait pas dû me lâcher. Mais honnêtement, dans ces cas-là, personne ne regarde rien. On ne pense qu’à une chose : sauter sur l’autre moto et partir. C’est le règlement qui veut ça et il faut le changer ». Certes mais comment ? « Dani Pedrosa a quelques idées et ce qui se passe en Superbike en est une : dans cette catégorie on a un temps imparti pour faire le changement et on est pénalisé lorsque le délai est dépassé. C’est moins stressant, on peut faire les choses plus dans l’ordre ».

« Mais la situation actuelle est un danger. Nous on a un cuir et des casques, pas les mécaniciens. Un jour, on pourrait avoir un drame ». On rappellera que les mécaniciens portent à présent une protection à la tête. Cependant, ce qui s’est passé à Brno entre Iannone et Aleix Espargaró ne peut être ignoré.

#CzechGP MotoGP Course: Classement compilé par nos amis de Crash.net

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda (RC213V) 44m 15.974s 
2. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda (RC213V) 44m 28.412s 
3. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha (YZR-M1) 44m 34.109s 
4. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha (YZR-M1) 44m 36.440s 
5. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 44m 36.866s 
6. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 44m 39.233s 
7. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac (Desmosedici GP17) 44m 40.053s 
8. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 44m 46.533s 
9. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory (RC16) 44m 46.728s 
10. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1)* 44m 49.210s 
11. Alex Rins ESP Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 44m 49.264s 
12. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1)* 44m 50.569s 
13. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar (Desmosedici GP15) 44m 50.671s 
14. Jack Miller AUS EG 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 54.036s 
15. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 44m 56.074s 
16. Scott Redding GBR Octo Pramac (Desmosedici GP16) 45m 0.350s 
17. Tito Rabat ESP EG 0,0 Marc VDS (RC213V) 45m 1.428s 
18. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 45m 9.950s 
19. Andrea Iannone ITA Suzuki Ecstar (GSX-RR) 45m 39.320s 
20. Hector Barbera ESP Reale Avintia (Desmosedici GP16) +1 lap 
Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory (RC16) DNF 
Loris Baz FRA Reale Avintia (Desmosedici GP15) DNF 
Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar (Desmosedici GP16) DNF