Pour Jonas Folger, ce Grand Prix de la République Tchèque aura été celui des occasions perdues. Et il n’en est pas responsable. Lors des qualifications, son tableau de bord avait été mal réglé et lui donnait de fausses informations sur le temps lui restant pour faire son chrono. Résultat : un meilleur temps en Q.1 alors qu’il avait déjà passé le drapeau à damiers. Et donc une opportunité manquée, Pour la course, cela a été pire : l’Allemand s’est arrêté en même temps que le vainqueur Márquez, mais…

Mais plutôt que de repartir avec une moto équipée en slick, il a repris une moto avec des pneus pluie… Il a donc été obligé de faire un tour ainsi et de revenir au stand pour prendre une machine équipée comme il faut… Temps perdu estimé, 25s et au vu des écarts sur la ligne d’arrivée, on peut très bien conclure que Folger est passé à côté de son deuxième podium après celui pris en Allemagne. Voire mieux…

« Quelqu’un a accidentellement monté des pneus pluie sur la moto au stand » commente Folger. « Dès le départ, malgré un bon envol, j’étais mal à l’aise avec la moto, je manquais d’adhérence. J’ai réalisé que la piste séchait vite et j’ai décidé dans le dernier secteur de rentrer au stand. Je voulais prendre le risque, c’était suffisamment sec et lorsque j’ai vu que Márquez rentré aussi, j’étais content de voir qu’un pilote aussi fort faisait la même chose et que j’allais rouler avec lui ».

« Puis j’ai senti que quelque chose n’allait pas et j’ai dû revenir au stand. De retour sur la piste, j’avais de bonnes sensations avec la moto, meilleures que lors des jours précédents, je n’avais plus de problème avec l’avant. Vu les circonstances, je ne pensais finir dans le top 10, alors je suis content ».

Contre mauvaise fortune, Folger fait donc bon cœur… Le patron Hervé Poncharal s’excuse :  “le grand tournant de la course pour l’équipe Tech3 a été quand Jonas est rentré au box et que la moto avec les pneus slicks n’était pas prête. Il a donc dû faire encore un tour supplémentaire, ce qui a mis à mal le moindre espoir de se battre pour une bonne position. J’ai été encore plus déçu quand j’ai vu les temps qu’il réalisait, parce que son rythme était rapide, et je ne veux pas parler de ce qui pourrait avoir été, mais si vous regardez ses chronos, alors il aurait été dans le groupe de tête et cela aurait été à coup sûr un podium. Je suis vraiment mécontent de cette situation. Je peux seulement faire des excuses à Jonas et aux fans allemands“.

#CzechGP MotoGP Course: Classement compilé par nos amis de Crash.net

1. Marc Marquez ESP Repsol Honda (RC213V) 44m 15.974s 
2. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda (RC213V) 44m 28.412s 
3. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha (YZR-M1) 44m 34.109s 
4. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha (YZR-M1) 44m 36.440s 
5. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 44m 36.866s 
6. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 44m 39.233s 
7. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac (Desmosedici GP17) 44m 40.053s 
8. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 44m 46.533s 
9. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory (RC16) 44m 46.728s 
10. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1)* 44m 49.210s 
11. Alex Rins ESP Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 44m 49.264s 
12. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech3 (YZR-M1)* 44m 50.569s 
13. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar (Desmosedici GP15) 44m 50.671s 
14. Jack Miller AUS EG 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 54.036s 
15. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 44m 56.074s 
16. Scott Redding GBR Octo Pramac (Desmosedici GP16) 45m 0.350s 
17. Tito Rabat ESP EG 0,0 Marc VDS (RC213V) 45m 1.428s 
18. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 45m 9.950s 
19. Andrea Iannone ITA Suzuki Ecstar (GSX-RR) 45m 39.320s 
20. Hector Barbera ESP Reale Avintia (Desmosedici GP16) +1 lap 
Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory (RC16) DNF 
Loris Baz FRA Reale Avintia (Desmosedici GP15) DNF 
Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar (Desmosedici GP16) DNF

Tous les articles sur les Pilotes : Jonas Folger

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3