Il n’y a pas si longtemps, il aurait été impensable qu’une autre discipline des sports mécaniques fassent de l’ombre à la sacro-sainte Formule 1. Et encore moins une catégorie dévolue à la moto. Mais les temps changent. Les monoplaces autoproclamées reines vacillent sur leur trône pendant que le MotoGP, à force de travail acharné, éclate au grand jour. Et ce n’est pas qu’une vue d’esprit. Les décideurs de la Formule 1 avouent aujourd’hui vouloir prendre comme modèle les Grands Prix moto !

Une tendance révélée par l’hebdomadaire AutoHebdo qui relate une rencontre au sommet entre les deux organisateurs. D’un côté Ross Brawn, le directeur Motors Sports de Liberty Media, soit les nouveaux propriétaires de la F1. Et de l’autre Carmelo Ezpeleta, le directeur exécutif de la société Dorna qui détient les droits du MotoGP.

Le sujet ? L’harmonisation des deux calendriers car les Grands Prix aux mêmes dates, ce sont des audiences bêtement perdues. Et huit meetings auront notamment lieu les mêmes week-ends cette saison. Mais pas que. Ross Brawn explique : « j’aime le système de mérite qu’ils ont mis en place entre le Moto3, le Moto2 et le MotoGP. C’est intéressant sur le plan commercial de voir comment ils organisent les équipes et comment les contrats avec les écuries clientes sont gérées ».

Il y aura donc des échanges sur le sujet. Et c’est la démonstration d’un travail bien fait par Dorna.

Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams :