C’est avec la victoire de Max Verstappen devant Lewis Hamilton que s’est éteint le Grand Prix de Malaisie de F1. Il ne restera donc plus comme course de Championnat du Monde à Sepang que la MotoGP, et pour beaucoup c’est très bien comme ça.

La F1 se rendait depuis 19 ans à Kuala Lumpur, quand elle était gérée par le Britannique Bernie Ecclestone. Les Anglais et les Malais ont eu depuis très longtemps des relations très étroites, avec des moments intenses vécus en commun comme la chute de Singapour et la lutte contre les Japonais lors de la deuxième guerre mondiale.

La F1 vient d’être rachetée par des Américains, pour qui la Malaisie n’a aucun intérêt. Son responsable commercial Sean Bratches a annoncé la fin du GP de Malaisie quand le gouvernement local a publiquement questionné l’intérêt de cette course pour le pays, et sa valeur par rapport aux droits demandés. Le premier ministre du pays, Najib Razak, a déclaré : « Le Cabinet a accepté de mettre fin au contrat en tenant compte des retombées en diminution pour le pays par rapport au coût du championnat ».

Il y aura donc 21 Grands Prix de F1 en 2018, dont un en France après 10 ans d’absence.

On peut considérer qu’incidemment c’est une nouvelle positive pour la moto, dans la mesure où les voitures de F1 détruisent complètement l’asphalte sur lequel elles roulent, en raison d’une déportance aérodynamique énorme. Il n’y a qu’à voir dans quel état est la surface de Barcelone, où les F1 roulent toujours.

Le Grand Prix moto aura lieu bientôt à Sepang, le 29 octobre.

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :