Après la signature de Jorge Lorenzo chez Ducati pour 2017, deux questions occupent les passionnés de Grands Prix.

La première concerne son remplaçant chez Yamaha, et si toutes les pistes aboutissent à Maverick Vinales, il faudra encore la déclaration de Lin Jarvis, cet après-midi à 17 heures en conférence de presse, pour en apprendre un peu plus. Ou pas.

Chez Yamaha, hors micro, on nous avait fait comprendre que l’arrivée du pilote Suzuki chez la firme d’Iwata ne constituait qu’une simple formalité; la maison mère souhaitait séduire le pilote espagnol en place du Majorquin, Valentino Rossi le désirant également, et l’intéressé lui-même le voulant aussi.
A voir si cet accord sera effectivement conclu et annoncé, Suzuki faisant de son côté son maximum pour conserver celui qui constitue sa plus grande chance de succès.

L’autre question, concerne les pilotes officiels Ducati. avec l’arrivée de Lorenzo en 2017, un des deux Andrea va devoir quitter le nid.
A moins que la firme de Bologne ne décide d’aligner une troisième D17GP sur la grille.

Si l’on en croit la réponse de Claudio Domenicali à nos confrères de GPone, cela ne serait pas complètement exclu, que cela se fasse sous les couleurs de l’usine ou de celles du team Pramac…

Comment décider du pilote aux côtés de Jorge Lorenzo?

Claudio Domenicali: ” Ce sera un processus transparent, au cours duquel nous ferons des évaluations justes. Nos deux pilotes ont des cartes intéressantes à jouer, en ayant prouvé qu’ils étaient compétitifs. Ce sera un choix compliqué, ce qui laissera forcément du regret, parce que les deux, Iannone et Dovi,  ont contribué au travail de développement. Dommage de ne pas avoir trois motos ” .

Pourquoi pas?

“Effectivement, pourquoi pas?” .

En attendant 2017, le président directeur général de la marque de Borgo Panigale a bien rappelé qu’il avait demandé 2 victoires cette année à Gigi Dall’Igna

“En 2015 , nous n’avons pas gagné une seule course, et j’ai dit à Gigi Dall’Igna que nous aurons à en remporter deux cette année. Lors de ce début de saison, nous avons prouvé être toujours en mesure de nous battre pour le podium, mais nous voulons aussi monter sur la plus haute marche. En certaines occasions, nous avons également abouti à perdre, à tel point que certains fans ont sauté sur leur canapé. Maintenant arrivent les pistes européennes, et nous sommes conscients que ce sera plus difficile, mais c’est la course”.