Le Moto2 entame son huitième rendez-vous de la saison sur un tracé d’Assen qui était autrefois une cathédrale avant d’être transformé en chapelle. Mais le lieu reste sacré et la catégorie intermédiaire arrive en présentant une course au titre qui n’a jamais été aussi serrée. Sept points seulement séparent en effet le leader Morbidelli de son dauphin Lüthi tandis que le troisième Alex Marquez a remporté la dernière échéance en Catalogne.

Les jeux sont donc ouverts et il n’y aura pas que ces trois-là à vouloir briller aux Pays-Bas. Ainsi, Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia) a décroché son premier succès à Assen l’an dernier. Avec Tom Lüthi, Dominique Aegerter (Kiefer Racing) et Franco Morbidelli (EG 0,0 Marc VDS), le Japonais fait partie des quatre pilotes engagés cette saison à compter un Top 3 sur le tracé néerlandais. De même, Mattia Pasini (Italtrans Racing Team) s’est hissé sur le podium des deux dernières courses ; la dernière fois qu’il y était parvenu remontait à 2009 (Donington et Brno).

Avant de lancer les hostilités, voici l’état chronométrique des lieux :

 

#DutchGP Moto2 2016

2017

FP1 1’38.375 Takaaki Nakagami (voir ici)
FP2 1’37.962 Tom Lüthi (voir ici)
FP3 1’37.427 Johann Zarco (voir ici)
Qualification 1’37.954 Tom Lüthi (voir ici)
Warm up 1’38.033 Takaaki Nakagami (voir ici)
Course Nakagami, Zarco, Morbidelli (voir ici)
Record 1’36.346 Zarco 2015

 

La meute est lancée après un certain retard suite aux déboires mécaniques vécues par les MotoGP victimes des casses Ducati. Le temps pour Morbidelli de s’assurer d’un avenir parmi l’élite en montant de grade au sein de son actuel team Marc VDS Racing. C’est du moins la certitude affichée par son patron dans le box Michaël Bartholemy qui attend aussi la reconduction de Jack Miller.

Des considérations loin des préoccupation d’un Simone Corsi qui ouvrait la liste des chutes dès les premières minutes de la séance. En 1’39.647, Tom Lüthi signait la première référence. Alex Marquez répondait avec un 1’39.398. Mobidelli était ainsi prévenu sur la forme de ses adversaires directs ! Du coup, juste avant de boucler le premier quart d’heure de l’exercice, il montrait ses muscles avec un 1’39.272.

Dans cette lutte à distance, le Suisse qui a marqué à toutes les courses jusque-là répondait en 1’38.765. C’est en voulant se faire l’écho de cette performance qu’Alex Marquez chutait dans le virage 16.

Au rayon des chutes, Sandro Cortese s’offrait la sienne sur sa Suter dans le virage 1. A dix minutes du but, Oliveira s’inscrivait second avec sa KTM. Vierge était dix-septième avec la Mistral610 et Quartararo vingtième. Les cinq dernières minutes étaient marquées par l’accident de Yonny Hernandez qui se relevait sans dommages. Jorge Navarro préférait, quant à lui, goûter aux graviers du virage 3 et Bagnaia privilégiait ceux du virage 1. Nakagami, vainqueur l’an dernier, restait sur ses roues et émargeait au second rang.

Sous le drapeau à damiers, Lüthi consevait son avantage devant Nakagami tandis qu’Oliveira montrait sa KTM dans le trio de tête. Schrotter assurait la diversité avec sa Suter tenant en respect Morbidelli malgré tout dans le top 5.

Baldassarri menait le reste du peloton devant Axel Pons et Alex Marquez. Simeon et Syahrin fermaient le top 10 à Pasini et Vierge sur la Mistral 610. Fabio Quartararo est vingt troisième.

#DutchGP Moto2 FP1: Chronos

1. Thomas Luthi SWI CarXpert Interwetten (Kalex) 1m 38.492s
2. Takaaki Nakagami JPN IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 1m 38.737s
3. Miguel Oliveira POR Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 38.783s
4. Marcel Schrotter GER Dynavolt Intact GP (Suter) 1m 38.784s
5. Franco Morbidelli ITA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 1m 38.942s
6. Lorenzo Baldassarri ITA Forward Racing Team (Kalex) 1m 39.189s
7. Axel Pons SPA RW Racing GP (Kalex) 1m 39.191s

8. Alex Marquez SPA EG 0,0 Marc VDS (Kalex) 1m 39.306s
9. Xavier Simeon BEL Tasca Racing Scuderia Moto2 (Kalex) 1m 39.315s
10. Hafizh Syahrin MAL Petronas Raceline Malaysia (Kalex) 1m 39.341s
11. Mattia Pasini ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 39.391s
12. Xavi Vierge SPA Tech 3 Racing (Tech 3) 1m 39.495s
13. Jesko Raffin SWI Garage Plus Interwetten (Kalex) 1m 39.546s
14. Isaac Viñales SPA BE-A-VIP SAG Team (Kalex) 1m 39.590s
15. Luca Marini ITA Forward Racing Team (Kalex) 1m 39.669s
16. Dominique Aegerter SWI Kiefer Racing (Suter) 1m 39.792s
17. Francesco Bagnaia ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 1m 39.821s
18. Remy Gardner AUS Tech 3 Racing (Tech 3) 1m 39.885s
19. Sandro Cortese GER Dynavolt Intact GP (Suter) 1m 39.986s
20. Jorge Navarro SPA Federal Oil Gresini Moto2 (Kalex) 1m 40.084s
21. Yonny Hernandez COL AGR Team (Kalex) 1m 40.146s
22. Simone Corsi ITA Speed Up Racing (Speed Up) 1m 40.321s
23. Fabio Quartararo FRA Pons HP40 (Kalex) 1m 40.382s
24. Brad Binder RSA Red Bull KTM Ajo (KTM) 1m 40.455s
25. Andrea Locatelli ITA Italtrans Racing Team (Kalex) 1m 40.692s
26. Tetsuta Nagashima JPN Teluru SAG Team (Kalex) 1m 40.757s
27. Iker Lecuona SPA Garage Plus Interwetten (Kalex) 1m 40.974s
28. Stefano Manzi ITA SKY Racing Team VR46 (Kalex) 1m 41.069s
29. Tarran Mackenzie GBR Kiefer Racing (Suter) 1m 41.386s
30. Edgar Pons SPA Pons HP40 (Kalex) 1m 41.497s
31. Augusto Fernandez SPA Speed Up Racing (Speed Up) 1m 41.708s
32. Khairul Idham Pawi MAL IDEMITSU Honda Team Asia (Kalex) 1m 41.941s

 

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :