Ce week-end n’aura pas été fertile en résultats de qualité qu’au Mans, car en Allemagne Mike s’est imposé avec David Checa et Niccolo Canepa, pendant qu’Alexis remportait sa catégorie avec Hugo Clère et Robin Mulhauser. 

Voici deux communiqués EWC FIM relatant l’évènement, suivi de celui du vainqueur GMT94 :

TRIPLE YAMAHA A OSCHERSLEBEN

Après sa victoire aux 24 Heures Motos en avril, le GMT94 Yamaha s’impose aux 8 Heures d’Oschersleben après un duel épique avec le YART Yamaha Official EWC Team. Les deux Yamaha officielles devancent la Yamaha privée du Maco Racing Team.

Le GMT94 Yamaha s’impose pour la troisième fois consécutive en Allemagne. Moins de 31 s secondes séparent le GMT94 Yamaha du YART Yamaha Official EWC Team à l’arrivée des 8 Heures d’Oschersleben. Les deux R1 officielles nous ont à nouveau offert un duel palpitant durant toute la course. Le GMT94 Yamaha s’impose malgré un stop and go pour ravitaillement non conforme en fin de course. D’ailleurs cette pénalité a galvanisé les troupes de Christophe Guyot puisque David Checa a établi un nouveau record du tour en course en 1’26.814.

David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio forment actuellement un trio imbattable avec leur R1 chaussée par Dunlop. Le YART Yamaha Official EWC Team appuyé par Bridgestone a du s’incliner face à leur détermination d’autant plus que Broc Parkes et Kohta Nozane étaient quasiment seuls au guidon. Marvin Fritz, blessé à Assen mais aussi en essais à Oschersleben, n’était pas en mesure de défendre les chances du YART. « Le GMT94 Yamaha était plus fort que nous aujourd’hui » ont reconnu Broc Parkes et Kohta Nozane.

Duel pour la troisième place

Un autre duel se jouait pour la troisième place entre Bolliger Team Switzerland et Maco Racing Team. Les deux machines à la limite de la panne de carburant ont choisi deux stratégies différentes à quelques minutes de l’arrivée. La Kawasaki Bolliger est passée par stands alors que Maco Racing est resté en piste en tentant d’économiser ses dernières gouttes d’essence. Le pari a payé pour Greg Junod, Marko Jerman et Anthony Dos Santos qui portent la Yamaha du Maco Racing Team sur la troisième marche du podium.

Après avoir entamé la course en fond de classement en raison d’une crevaison, le F.C.C. TSR Honda a entamé une remontée jusqu’à la 5e place. Au guidon de la Honda #5, Gregg Black et Josh Hook ont quasiment assuré les 8 heures de course sans Damian Cudlin, handicapé par un mal de dos. La motivation de cette équipe japonaise en Allemagne leur permet de décrocher le Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy.

Grosse rivalité en Superstock

Après avoir bagarré toute la course pour le podium Superstock, Moto Ain CRT (Yamaha) remporte son bras de fer face au Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC malgré une minute de pénalité infligée en fin de course pour un éclairage défaillant. Yamaha Viltaïs Experiences décroche la troisième place Superstock malgré une chute sur la grille départ.

Le championnat se resserre

Ces trois équipes Superstock devancent le Suzuki Endurance Racing Team, neuvième à l’arrivée. Vincent Philippe avait réalisé le holeshot avant de chuter en début de course. Le Suzuki Endurance Racing Team reste pourtant en tête du championnat du Monde FIM EWC avec sept points d’avance sur le GMT94 Yamaha.

Le Honda Endurance Racing, dixième sous le drapeau à damier, a connu des soucis de couronne de transmission. Un autre trio Superstock, Tati Team Beaujolais Racing, Ecurie Chrono Sport et GERT56 HMT by RS Speedbikes, termine de 11e au 13e devant le Team April Moto Motors Events. Au guidon de Honda #50, Gregory Leblanc et Gregory Fastré ont fait la course à deux, Mathieu Lagrive blessé n’a pas pris part à la course.

Enfin la BMW du Team LRP Poland, remarquée par sa troisième place sur la grille de départ, a abandonné après la spectaculaire chute de Lukas Trautmann.

Prochain rendez-vous samedi 24 juin pour les 8 Heures du Slovakia Ring.

Résultat final des 8 Heures of Oschersleben 2017

Classements provisoires au Championnat du Monde FIM EWC 2016-2017

MOTO AIN CRT, VAINQUEUR De l’EWC DUNLOP INDEPENDENT TROPHY

Sixième à l’arrivée des 8 Heures d’Oschersleben, Moto Ain CRT, vainqueur de la catégorie Superstock en Allemagne, décroche aussi la victoire en EWC Dunlop Independent Trophy, récompensée par une prime de 4 000 €. Il devance le Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC et le Tati Team Beaujolais Racing.

Déjà vainqueur au Bol d’Or en septembre dernier et deuxième derrière le Tati Team Beaujolais Racing en avril dernier au Mans, Moto Ain CRT s’impose sur l’EWC Dunlop Independent Trophy à Oschersleben assorti d’une prime de 4 000 €. Sixième à l’arrivée et vainqueur en Superstock, Moto Ain CRT prend aussi la tête de la Coup du Monde FIM EWC. Au guidon de cette Yamaha #96, Alexis Masbou, Hugo Clère et Robin Mulhauser ont bataillé pour cette victoire dès la mi-course avec le Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC. Malgré une minute de pénalité infligée pour éclairage défaillant et Alexis Masbou encore convalescent après une opération à l’avant-bras, Moto Ain CRT devance le Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC.

Très motivée par sa manche nationale, cette équipe allemande sur BMW a mené les débats dans sa catégorie durant les cinq premières heures de course grâce à Stefan Kerschbaumer, Jan Bühn et Lucy Glockner, seule féminine du plateau à Oschersleben. Völpker NRT48 Schubert Motors reçoit 3 000 €.

Au guidon de la Kawasaki du Tati Team Beaujolais Racing, Julien Enjolras, Dylan Buisson et Kevin Denis prennent la troisième place de l’EWC Dunlop Independent Trophy et sa récompense de 2 700 €.

Autres teams primés aux 8 Heures d’Oschersleben, l’Ecurie Chrono Sport, le Team April Moto Motors Events, Arlows Racing Team, Fullgas Racing Team #116 et KSB One Racing.

Reconduit cette saison par Eurosport Events, promoteur du FIM EWC, les organisateurs de chaque course du Championnat du Monde FIM EWC et le manufacturier Dunlop, le EWC Dunlop Independent Trophy est destiné à soutenir les équipes privées équipées en Dunlop et qui ne bénéficient pas d’une aide directe d’un constructeur.

LA YAMAHA R1 DU GMT94 REMPORTE LES 8H D’OSCHERSLEBEN POUR LA 3EME FOIS CONSECUTIVE

Au terme d’une longue bataille avec la Yamaha #7, David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio ont permis au GMT94 Yamaha de réaliser un Grand Chelem sur le Motorsport Arena d’Oscherselben pour cette 3ème épreuve de la saison, avec la pôle position, la victoire et le record du tour en course.

Au terme d’une longue bataille avec la Yamaha #7, David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio ont permis au GMT94 Yamaha de réaliser un Grand Chelem sur le Motorsport Arena d’Oscherselben pour cette 3ème épreuve de la saison, avec la pôle position, la victoire et le record du tour en course.

Christophe Guyot : “Ce circuit nous a toujours beaucoup réussi, c’est notre 6ème victoire ici. Les allemands sont des passionnés de moto et c’est une grande joie de gagner à Oschersleben. Notre Yamaha R1 a parfaitement fonctionné. Les pilotes ont  imprimé un rythme incroyable durant les 8 heures de course. Les pneumatiques Dunlop ont une nouvelle fois démontré leur longévité et leurs excellentes performances.”

David Checa: “En endurance on ne sait jamais ce qui va se passer, tout peut arriver tant que l’on a pas franchi l’arrivée. Nous avons eu un ‘stop & go’ et il a fallu pousser pour gagner. Je suis très content pour le team, pour mes coéquipiers et pour Dunlop.”

Niccolò Canepa: “C’était une course incroyable ! C’est la 2ème fois que je viens ici et c’est une 2ème victoire pour le team. C’est vraiment une ‘dream team’. J’ai dû attaquer très fort pour compenser la pénalité. Je suis super content, je remercie mon équipe et mes coéquipiers pour cette incroyable victoire !”

Mike Di Meglio: “Nous avons changé de stratégie à cause du ‘stop & go’. C’était ma première fois ici, je connaissais moins bien le circuit que mes coéquipiers mais je me suis donné à fond. L’important est que nous ayons gagné la course. C’est la seconde victoire d’affilée de la saison, il faut continuer comme ça, le team fait un excellent travail.”

Photo ©David Reygondeau/GOOD-SHOOT

Tous les articles sur les Pilotes : Alexis Masbou, Mike di Meglio

Tous les articles sur les Teams :