Les conditions étaient tout à fait favorables jeudi, pour cette troisième et dernière journée des essais officiels des 8 Heures de Suzuka. 3 séances diurnes étaient organisées pour chacun des deux groupes de motos. Aucune séance de nuit.

Le matin, dans le groupe A, la Yamaha officielle (Yamaha YZF R1 #21, Katsuyuki Nakasuga, Alex Lowes, Michael van der Mark) nous faisait revivre exactement la même séance que la veille en réalisant le même chrono (2’08.039) devant les mêmes adversaires : Kawaski du team Green (Kawasaki ZX-10RR #11, Kazuma Watanabe, Leon Haslam, Azlan Shah bin Kamaruzaman) et la Honda officielle MuSASHi RT HARC-PRO Honda (Honda CBR 1000RR SP2 #634, Takumi Takahashi, Takaaki Nakagami, Jack Miller).

On note la GMT94 Yamaha (Yamaha YZF R1 #94, David Checa, Niccolo Canepa, Mike Di Meglio) à 2,8 secondes de la Yamaha officielle, et le SERT (Suzuki GSX-R 1000 2016 #1, Vincent Philippe, Etienne Masson) à 3,7 secondes.

Dans le groupe B, la Yoshimura Suzuki officielle (Motul Racing Suzuki GSX-R 1000 2017 #12, Takuya Tsuda, Sylvain Guintoli, Josh Brookes) mène la danse en 2’08.838 devant la F.C.C. TSR Honda (Honda CBR 1000RR SP2 #5, Stefan Bradl, Dominique Aegerter, Randy de Puniet) et la Moriwaki Motul Racing (Honda CBR 1000RR SP2 #19, Yuki Takahashi, Ryuichi Kiyonari, Dan Linfoot).

Lors des sessions intermédiaires, la Yamaha #21 passe sous les 2’08, en 2’07.603 alors que dans le groupe B, la Moriwaki Motul Racing (Honda CBR 1000RR SP2 #19, Yuki Takahashi, Ryuichi Kiyonari, Dan Linfoot) précède la Yoshimura Suzuki (Motul Racing Suzuki GSX-R 1000 2017 #12, Takuya Tsuda, Sylvain Guintoli, Josh Brookes) en 2’08.557.

Et cela n’est pas une performance liée à la chance puisque la Moriwaki Motul Racing (Honda CBR 1000RR SP2 #19, Yuki Takahashi, Ryuichi Kiyonari, Dan Linfoot) réalise le meilleur temps de la journée, et des 3 jours, lors des dernières séances, en 2’07.346.

Cela sonne un peu comme un coup de tonnerre car Moriwaki fait cette année son retour après 9 ans d’absence, en alignant son propre châssis équipé d’un moteur Honda usine et de pneus Pirelli. Le meilleur temps a été réalisé par Ryuichi Kiyonari déjà 4 fois vainqueur des 8 Heures de Suzuka.

Honda s’est donc révélé le plus rapide durant chacune de ces trois journées d’essais, tout d’abord avec la MuSASHi RT HARC-PRO Honda (Honda CBR 1000RR SP2 #634, Takumi Takahashi, Takaaki Nakagami, Jack Miller), puis la F.C.C. TSR Honda (Honda CBR 1000RR SP2 #5, Stefan Bradl, Dominique Aegerter, Randy de Puniet) et enfin la Moriwaki Motul Racing (Honda CBR 1000RR SP2 #19, Yuki Takahashi, Ryuichi Kiyonari, Dan Linfoot).

Est-ce à dire que la firme de Tokyo est la favorite de cette course ?

Pas si sûr, car si Honda a incontestablement mis les moyens pour remporter ce 40e anniversaire sur un circuit lui appartenant, Yamaha n’est pas en reste, et si la gloire revient pour le moment au logo ailé, la Yamaha Factory Racing Team (Yamaha YZF R1 #21, Katsuyuki Nakasuga, Alex Lowes, Michael van der Mark) s’est concentré sur des simulations de course, en effectuant dans la deuxième session des séries de plus de 20 tours consécutifs en 2’09.

Aujourd’hui, les choses apparaissent donc très incertaines et aucun équipage ne fait plus figure de réel favori. N’ayant pu, pour le moment, se montrer la plus rapide, la pression semble donc sur les épaules de la Yamaha #21, dernière vainqueur en date lors des deux éditions précédentes, qui devra à elle seule affronter 3 Honda pour le moment plus rapides.
Tout semble donc assez ouvert, et comme toujours en Endurance, le vainqueur sera un de ceux qui n’auront pas connu le moindre problème durant la course.

Liste des engagés

Classement combiné J.3

Tous les articles sur les Pilotes : Mike di Meglio, Randy de Puniet

Tous les articles sur les Teams :