Ils sont venus, dans une discipline qui n’est pas la leur, et ont enchanté le public et les professionnels de ce 80e Bol d’Or.

Alexis Masbou, qui faisait équipage avec Hugo Clere (récent champion de France FSBK Supersport) et Johan Nigon, n’a pas ménagé sa peine et, s’il était éprouvé à la fin de ces 24 heures, a porté courageusement la Yamaha Moto Ain à une très belle 6e place au général sous le drapeau à damiers (1er en StockSport).

alexis2
alexis

Randy de Puniet, quant à lui, a pris la mesure de l’épreuve et impressionné tout le paddock en alignant des tours extrêmement rapides et réguliers sans commettre la moindre erreur. Un axe de roue arrière cassé a empêché la Kawasaki SRC de vraiment se battre pour la victoire, même si l’actuel pilote d’essais Ktm MotoGP a ramené la moto en la poussant jusqu’au box. Au final, une nouvelle deuxième place en Endurance pour Randy de Puniet qui s’est comporté en véritable professionnel.

randy2
randy

randy3

Bravo les gars !

Nous n’oublions pas Louis Rossi qui a diffusé ce message sur sa page Facebook: “Bonjour à tous,
Je viens vous apporter des nouvelles.
Je suis rentré au circuit et malgré la douleur et les brûlures, j’ai tenté de repartir mais le règlement est clair : pas le droit de reprendre la piste après une perte de connaissance…
Nous avons été victime d’un problème de chauffe de pneus et de choix de gomme sur la grille de départ.
Le pneu arrière était trop froid et, sur une accélération, le pire est arrivé…
Je tiens à vous dire que l’équipe a fourni un travail exceptionnel et qu’elle n’a en aucun cas commis de faute. Nous avons été victime d’un problème technique.”

louis

Et évidemment, un très grand Bravo à toute l’équipe du SERT de Dominique Meilland pour cette implacable 16e victoire au Bol d’Or !

bol00

 

Tous les articles sur : Alexis Masbou, Randy de Puniet