Il n’y a pas de conférence de presse officielle le vendredi, mais la plupart des pilotes MotoGP tiennent généralement une conférence privée dans leur hospitality, dont une moitié se tient en anglais, l’autre dans leur langue.

Avant la conférence de Valentino Rossi, nous y étions allés, et nous nous vous proposons donc une traduction de l’intégralité des propos du pilote espagnol…

Marc Marquez: “Honnêtement, la moto est exactement la même qu’à Barcelone, et comme je pense que tout le monde le sait, nous avons modifié de petites choses sur le châssis, mais ce n’est pas une modification; c’est juste pour avoir plus de marge pour jouer sur hauteur du centre de gravité.  On peut davantage la changer, mais pour le moment, nous utilisons exactement la même moto qu’à Montmelo.

Ce n’est pas une amélioration, c’est la même moto qu’à Montmelo mais je sens que je perds moins en accélération en sortie de virage sur ce circuit, mais on perd encore trop pour le moment, en particulier à la sortie du dernier virage, du virage #5, dans la ligne droite de derrière. On perd trop et on essaye de régler.
En FP1, je perdais beaucoup en accélération mais moins en FP2, donc on perd aux mêmes endroits que l’an dernier, mais moins, et on essaie de travailler pour résoudre cela.

J’utilise le même châssis. Peut-être Dani. Dani utilise le nouveau châssis car il lui a trouvé des points positifs à Montmelo. J’ai également trouvé des choses positives mais aussi des négatives.  Le positif, ce sont les sorties de virage qui sont légèrement meilleures, mais les entrées sont pires. J’ai donc décidé de ne pas l’utiliser et d’attendre une autre évolution.

Le châssis 2014 est celui sur lequel je suis revenu ici pour cette course, et je l’utilise encore. Il me donne beaucoup de confiance avec le pneu avant, de la confiance mais également des alertes, ce qui est important. Quand j’ai essayé le nouveau châssis à Montmelo,  il était meilleur dans certaines parties, mais dans d’autres parties, comme les entrées de virage, c’était pire. On essaie de trouver le meilleur compromis pour adapter la partie arrière du nouveau châssis au châssis 2014, car ça pourrait être une bonne solution.”

Concernant l’échappement droit…

“Non, je l’ai essayé à Montmelo mais je ne l’ai pas aimé, donc je ne m’en occupe plus. En accélération,  on ne gagne rien, et selon moi c’était pire en entrée de virage. Je ne sais pas pour Dani. Je ne l’ai pas aimé à Montmelo, j’ai été plus lent et la vitesse de pointe de la moto était la même.”

Concernant la FP2 dominée par Iannone et Rossi…

“Notre allure est bonne. je suis satisfait parce que, ok, pendant un seul tour, ils ont été plus forts et ont vraiment fait un très bon chrono, mais si vous regardez le rythme et l’ideal time, je suis proche du top, donc, ce n’est pas l’objectif principal du vendredi, mais cela signifie que l’on est déjà là.
Bien sûr, on doit améliorer, et il sera très important de décider du pneu arrière car j’ai été rapide avec le Dur mais avec le Tendre aussi, donc on vérifiera bien.

Je pense qu’ici, durant tout le week-end, mon adversaire principal sera Valentino. Iannone a fait le meilleur tour mais il partira dernier à la course, et pour le championnat, les gars importants sont Rossi et Lorenzo.”

La dernière chicane…

“(Rires)…  Pour le moment, nous sommes loin de penser à ça, car l’année dernière, je me sentais sans doute un peu plus à l’aise sur la moto, alors que cette année, je pense encore que nous avons besoin d’améliorer pour arriver à la dernière chicane. Mais on dirait que ce sera également serré et on verra comment nous pourrons gérer cela ; chaque année est différente et bien sûr on essaiera d’être concentré durant toute la course pour essayer d’arriver à ce dernier virage en luttant pour la victoire, ce qui serait déjà un super résultat.”

Les ailerons…

“J’ai essayé les ailerons durant le dernier run, mais c’étaient les mêmes ailerons qu’à Jerez. Pas de différence. Je les ai essayés pour vérifier car Cal les a essayés et a pensé que c’était un peu mieux, mais on doit bien analyser les datas car ils ne sont pas encore parfaits. ”

Propos recueillis par Thomas Morsellino

Tous les articles sur : Marc Marquez