Cette conférence de presse post-qualification du Prix de Catalogne réunissait Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Johann Zarco et Brad Binder.

Les questions se sont bien entendu portées sur la triste actualité, mais ce qui n’aurait dû qu’être décence et recueillement a parfois fait place à certains comportements beaucoup moins nobles…

Afin d’éviter toute interprétation journalistique abusive, nous vous proposons ici une traduction “brute” de l’intégralité des propos de Dani Pedrosa qui, dans ce contexte tendu et mouvementé, sait toujours se montrer un Monsieur.


Votre première ligne de l’année, mais comme pour tous les pilotes, un week-end très difficile…

“Oui! Il est évident que nous avons connu hier un accident terrible, et comme je l’ai dit ce matin, il est très difficile de monter sur la moto et de continuer. Je l’ai dit aussi, je n’étais pas à la Commission de sécurité mais évidemment, après un accident comme celui-là, la chose difficile est de continuer , de remettre le cuir et de remonter sur la moto. Car en même temps vos émotions sont là, et vous pouvez les voir sur les visages et dans les regards de chacun ici. C’est un compromis difficile que de rester concentré pour piloter et s’habituer au nouveau tracé, et de continuer pour le week-end.”

Le nouveau tracé semble avantager les Honda…

“C’est un nouveau tracé pour tout le monde, il s’agit seulement d’une section, le reste de la piste est le même, donc  bien sûr, si cette partie est meilleure pour les Honda, nous avons du négatif sur les autres parties. Il est clair que Honda n’a pas cette année la meilleure moto, en accélération et dans les virages normaux. Mais ce changement n’implique pas que c’est mauvais pour les autres puisqu’au final le tracé est équilibré. Mais quoi qu’il en soit, il appartient à chacun de pleurer sur son sort ou pas. J’essaie de penser à l’essentiel. Hier, on  a perdu un pilote et cela passe par-dessus tout le reste.”

Comment ressentez-vous la dernière chicane et pourquoi votre vitesse en bout de ligne droite est plus grande alors que vous partez de moins vite?

“Je ne sais pas exactement  si la vitesse est la même ou plus grande, mais l’angle avec lequel vous entrez dans le dernier virage est plus grand à cause de la sortie de la chicane, donc vous partez plus lentement mais vous ne fermez plus les gaz, donc vous prenez plus de la vitesse tout le temps, plus ou moins. C’est la même sortie de (dernier) virage, mais vous y entrez plus au large, donc le virage est maintenant un peu plus rapide.”

Et à propos de la chicane?

“Le tracé est plus lent et un peu différent d’une partie à l’autre. Donc comme Marc l’a dit, les réglages sont un peu un compromis. La  raison principale est la sécurité et je n’ai pas trop pensé à ce qui se passait ni à pourquoi  la décision a été prise, et comment, parce que… à cause d’hier. Pour moi, il n’y a rien à dire et on essaiera comme ça demain. Je pense qu’on discutera plus tard de ce que sera le tracé final de ce circuit,  ou de ce qui est le meilleur compromis pour la sécurité.”

Pourquoi n’y a-t-il pas de pilotes Moto2 et Moto3 dans la Commission de sécurité?

“Juste un mot. Quand nous sommes à la Commission de sécurité, beaucoup de décisions sont prises car nos motos sont plus rapides et plus lourdes, mais dans beaucoup d’autres occasions, nous parlons aussi des problèmes qu’on les Moto2 et les Moto3. Donc toutes les décisions ne sont pas prises en fonction des MotoGP.”

Pensez-vous avoir ici le rythme pour obtenir un podium?

“J’essaierai de faire une bonne course demain. Nous devons encore faire le meilleur choix de pneus et trouver les meilleurs réglages. Mais bien sûr, nous sortons pour obtenir la meilleure performance et la course est la course; on doit se concentrer sur le meilleur résultat, quelques soient les conditions.”

Honnêtement, auriez-vous annulé le GP?

“Cela m’aurait été égal. Je veux dire que, bien sûr, vous devez continuer car vous ne pouvez pas rester bloqué quelque part, mais après cette chose terrible, cela m’aurait été égal d’annuler.”

A la dernière course, vous avez dit que vous deviez travailler vos débuts de course. Votre résultat d’aujourd’hui est-il une conséquence de ce travail?

“Non. J’essaie d’être en première ligne à chaque week-end. Aujourd’hui j’ai raté un freinage dans la dernière section et je n’ai pas pu aligner tous mes (meilleurs) partiels ensemble. Donc je pense que mon chrono peut être meilleur mais encore loin de la pole même si je suis en première ligne. Donc , non, je dois encore continuer à travailler pour la qualification. Concernant le début de course, je dois encore améliorer. Aujourd’hui, on a parfois essayé quelques réglages  pour cette partie, mais ce n’est pas évident que c’est mieux, donc on fera au mieux demain en course.”

Crédit photo : MotoGP.com

Tous les articles sur : Dani Pedrosa