Cette conférence de presse post-qualification du Prix de Catalogne réunissait Jorge Lorenzo, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Johann Zarco et Brad Binder.

Les questions se sont bien entendu portées sur la triste actualité, mais ce qui n’aurait dû qu’être décence et recueillement a parfois fait place à certains comportements beaucoup moins nobles…

Afin d’éviter toute interprétation journalistique abusive, nous vous proposons ici une traduction “brute” de l’intégralité des propos de Marc Marquez qui, dans ce contexte tendu et mouvementé, a montré une stature qu’on ne lui connaissait pas jusqu’à présent.


Un circuit modifié mais vous y semblez très bien…

“Bien sûr, c’est un week-end difficile pour tout le monde, pour toute la famille du MotoGP, mais ok, on doit continuer, on doit piloter avec les changements importants sur la piste décidés ensemble avec la Commission de sécurité. Cela aide grandement la sécurité. Peut-être que l’ancien tracé était mieux car plus joli, mais l’important est que nous améliorons (la sécurité).
Concernant la course, cela été une bonne journée pour nous car nous avons fait un gros changement dans les réglages et je pense que nous avons amélioré. Je suis donc content de cela, et en particulier le rythme était plutôt bon en FP4. Et pendant les qualifications, je ne sais pas, j’ai ressenti une motivation supplémentaire, j’ai beaucoup attaqué et pris beaucoup de risques mais je voulais cette pole pour la dédier d’un côté à ma grand-mère, et de l’autre à Luis Salom que nous n’oublierons jamais. ”

Avoir un nouveau secteur 4 le samedi est une nouveauté…

“Oui ,c’est une nouvelle chose, et, vous savez, c’est un peu étrange car sur tout le tracé vous gardez de la vitesse de passage, vous essayez de préparer les sorties des longs virages, puis vous arrivez là, et on dirait qu’il s’agit d’une piste différente.  Mais c’est également intéressant pour les pilotes car vous devez régler la moto pour les virages longs mais aussi pour les serrés et les freinages forts. Donc nous y avons un bon travail. Le matin, c’était difficile de trouver les trajectoires mais habituellement je suis plutôt bon et me sens confiant quand quelque chose est nouveau, et j’ai trouvé les trajectoires d’un coup et me suis senti vraiment bien dans cette partie.”

Puisque vous étiez le seul à être à la réunion (de la Commission de sécurité), pourquoi a-t-il été décidé de changer aussi le virage 10?

“Au final, une chose est claire ici. Nous avons la Commission de sécurité chaque vendredi au même endroit à 17h30, et nous étions hier les mêmes pilotes que d’habitude. Normalement nous sommes toujours autour de 9 ou 10 pilotes, pas tous les pilotes, et je pense que si nous avons l’opportunité de nous y rendre pour essayer d’améliorer la sécurité de la piste,  chaque pilote doit s’y rendre. Ok, sur certaines pistes, nous ne parlons pas beaucoup et en 15 minutes la Commission de sécurité est terminée. Mais sur certaines pistes ,c’est important et nous sommes là pour essayer de donner notre point de vue. Merci à la Dorna pour donner l’opportunité de donner notre opinion sur la sécurité.
Hier, nous étions les mêmes pilotes, et nous avons tout d’abord pensé à annuler la course, car nous pensions que ce serait un moment difficile, puis à cause de la famille et de tout le reste, Carmelo a appelé la famille et ils ont été d’accord pour continuer le GP. Et je pense aussi que si Salom était ici, il aimerait faire la course. Donc après cela, nous avons d’abord pensé à modifier ce virage et la solution était difficile car nous avons aussi modifié, nous avons repeint quelques parties de la piste pour essayer de gagner plus de place; je parle des virages 12 et 13.
Puis, après cela, comme nous avions déjà essayé il y a deux années au virage 9…”

10…

“9 ou 10, vous connaissez le virage que nous avons modifié. On avait déjà essayé il y a deux ans. Et tout le monde était d’accord que la sécurité était meilleure. Mais c’était pire pour le tracé, et je suis d’accord que l’ancien virage est fun à piloter. Mais au final, chaque pilote qui tire tout droit ici, en particulier e nMoto2 et en MotoGP  arrive jusqu’au mur ou très proche du mur. L’année dernière, je suis allé loin, là-bas, et j’ai incliné la moto dans les graviers et les gens ont demandé ont dit “mais pourquoi étais-tu nerveux et as-tu incliné la moto dans les graviers?” J’ai incliné la moto dans les graviers car le mur était déjà là (signe de sa main devant ses yeux). Donc pour essayer de m’arrêter.
Donc si rien ne se passe, on n’a besoin de rien changer? C’est mieux de modifier avant un accident.
Nous l’avons fait pour cette raison, et tous ceux qui étaient là étaient d’accord.”

Quand Jorge a dit que la Commission de sécurité ne s’était pas réunie à la Dorna comme d’habitude, vous avez secoué la tête. Pourquoi?

“Entre 17h30 et 18h15, nous étions dans le bureau de la Dorna. Comme toujours. Puis nous nous sommes rendus sur ce virage pour bien nous rendre compte, car c’est une chose sur un plan, et sur place une autre.”

Comment ressentez-vous la dernière chicane et pourquoi votre vitesse en bout de ligne droite est plus grande alors que vous partez de moins vite?

“C’est une modification que nous avons faite pour continuer le week-end, car sinon, cela n’aurait pas eu de sens. La sécurité est meilleure, le tracé est bien sûr différent, c’est un peu plus bosselé, mais pour moi, comme je l’ai dit, c’est intéressant. Vous avez différentes sortes de virages et vous devez trouver le compromis pour les réglages. Mais bien sûr, pour moi le virage #13 n’est pas encore assez sûr. Nous avons peint les lignes et tout cela; il est maintenant sûr, mais pas assez  et on doit y travailler pour le futur.”

Il  y avait ici différents tracés homologués pour la F1. Sur d’autres circuits, votre sentiment est que l’on aurait annulé la course?

“Oui, bien sûr; hier tous les pilotes étaient d’accord pour que, si on n’avait des modifications à ce virage, on annule, car déjà dans le passé, certains pilotes sont arrivé (jusqu’au mur), donc on avait mis des Airfences partout. Vous ne pouvez pas imaginer que la moto sera là et que vous la percuterez, mais c’est une possibilité, comme on l’a vu hier. Oui, tous les pilotes étaient d’accord pour que si rien ne changeait dans ce virage, on annulait la course. On a eu de la “chance” sur ce point qu’il y ait un autre tracé.”

Honnêtement, auriez-vous annulé le GP?

“Comme je l’ai dit, hier à la Commission, c’était une possibilité, la première option, pus Carmelo, avec nous, a appelé le team manager de Luis. Il a aussi appelé son manager et sa famille, et, bien sûr, celle-ci était détruite. Mais ils nous ont dit que si Salom était vivant, il aimerait courir. Donc je pense que c’était bien sûr une décision difficile mais je pense que c’était la bonne, même si  vous ne savez jamais. Les deux options étaient bonnes.”

Ce matin nous avons eu une conférence avec Carmelo et Franco où on nous a dit que personne ne s’était plaint du virage #12 dans la passé.  Avant, on avait entendu Valentino dire qu’à de nombreuses reprises on s’était plaint du virage 12 qui était dangereux, comme après le crash d’Antonelli il  y a deux ans. Evidemment, quelqu’un ment ici. Est-ce vous, les pilotes, ou Carmelo et Franco? Où est la vérité?

“Coup de gueule” de Johann Zarco…

Marc Marquez reprend la parole: “Personne ne ment. Personne ne ment, car on a parlé de ce virage dans le passé, mais tout le monde était d’accord pour que nous mettions les Airfences qui fonctionnent très bien. Nous en avons mis dans tout le virage et les pilotes étaient d’accord “ok, c’est une bonne solution puisqu’il n’est pas possible d’avoir plus de dégagement”. On pensait que ce serait suffisant avec les Airfences, mais on a vu hier … Personne ne s’attendait à cela, c’était très difficile d’imaginer que cela arriverait, avec la moto devant (le pilote).”

Pouvez-vous nous expliquer le design de votre casque pour Catalunya?

“Oui, je pensais l’utiliser ce matin mais j’ai préféré ne pas le faire à cause de Luis. Puis j’ai mis le sticker et j’ai pensé que le nouveau casque avec le sticker, ce serait bon.
Le design? Ici, il y a le Fan Club, tous les drapeaux 93, ici ça représente mon box, avec quelques mots comme “gaz” et les couleurs Repsol, et tout cela aboutit à un interrupteur pour “Keep Power”.”

Quelle est la cause de votre chute aujourd’hui?

“C’était complètement de ma faute. Je suis sorti en piste avec de nouveaux pneus et me suis dit ‘c’est le moment’. Je devais attendre plusieurs virages pour chauffer les pneus. Je suis arrivé au deuxième virage et j’ai incliné la moto de façon trop agressive avec le nouveau pneu, et j’ai perdu l’avant. Ce n’est pas dû à Michelin ou à mon team, c’est de ma faute. ”

Crédit photo : MotoGP.com

Tous les articles sur : Marc Marquez