Le jeune espoir français Enzo Boulom, qui a terminé la Red Bull MotoGP Rookies Cup à la 6ème place l’année dernière, devait faire le Championnat du monde Moto3 junior FIM CEV Repsol cette saison au sein du team Machado sponsorisé par Leopard.

Hélas, un contrat final dans lequel ne figuraient guère de précisions concernant la moto mise à sa disposition a contraint le pilote français à renoncer à cet accord avec l’équipe espagnole.

Celui-ci s’est donc tourné vers une autre équipe de premier plan (dont le nom sera publié après accord définitif) et les discussions semblent cette fois suffisamment avancées pour pouvoir envisager un très sérieux programme comprenant, en plus des onze courses du FIM CEV Repsol, au moins une wildcard lors du Grand Prix de France, avec la bénédiction de la Fédération Française de Motocyclisme et sous réserve habituelle d’acceptation des autorités FIM/Dorna.

Comme le Championnat du monde Moto3 junior FIM Repsol figure également au programme du weekend du Grand Prix de France au Mans, cela nous transporterait quelques décennies en arrière, quand les pilotes avaient l’habitude de participer en 250 et 350cc, ou 350 et 500cc.

Plus récemment, en 2014, Marc Marquez avait envisagé de courir à la fois en Moto2 et en MotoGP lors du dernier Grand Prix à Valence, mais son entourage l’en avait dissuadé.

Quoi qu’il en soit, ce serait donc un weekend très chargé pour le pilote d’Alès et si vous souhaitez lui montrer votre soutien, vous pouvez toujours le faire par le biais d’une inscription à son Fan Club.

Connaissant la difficulté habituelle pour arriver en Grands Prix pour un pilote relativement peu fortuné, nous souhaitons le meilleur à Enzo Boulom dont nous suivrons le parcours 2016 avec attention.

Tous les articles sur les Pilotes : Enzo Boulom

Tous les articles sur les Teams :