Le retour de KTM en MotoGP a eu lieu à Valencia sous la forme d’une wild card attribuée à Mika Kallio. Après une douzaine de séances d’essais privés, et une première confrontation avec la concurrence au Red Bull Ring, il s’agissait de la première véritable comparaison en conditions de course entre la RC16 et ses sœurs aguerries.

Celle-ci a été sans pitié, avec une qualification en 22e position à près de 3 secondes de Jorge Lorenzo et un  abandon en course causé par un faisceau de capteurs de vitesse de roue défaillant alors qu’elle occupait la dernière position.

36

Puis, la machine autrichienne a été découverte par ses pilotes titulaires, Pol Espargaro et Bradley Smith et a terminé ses deux jours de tests aux 17e et 20e places, à moins de deux secondes du meilleur temps si l’on tient compte que les chronos de Bradley Smith sont peu révélateurs, du fait qu’il peut encore à peine marcher.

Une première confrontation sans aucun doute riche en enseignements que les hommes de Mattighofen vont mettre à profit durant tout l’hiver, après les tests qui se déroulent à Jerez à partir d’aujourd’hui à vendredi.

Au soir des essais de Valence, nous avons recueilli les propos de Mike Leitner, le team manager des RC 16…


Ce fut une longue semaine pour vous. Êtes-vous heureux de son résultat et que pensez-vous de vos pilotes ?

Mike Leitner (Team Manager) : “Oui, nous sommes heureux parce que ce fut la première fois où nous avons eu à travailler sous pression, donc il n’y a plus d’excuses quand les autres sont ici. Il n’y a pas de points d’interrogation et tout est clair. Nous savons où nous sommes et nous savons ce qui nous manque, et c’est super important pour les prochaines étapes.
Pour être honnête, je n’étais pas inquiet de ne pas pouvoir répondre aux attentes des pilotes, mais bien sûr, nous avons dû franchir le pas avec les techniciens.  Actuellement, le sentiment n’est pas si mauvais, mais chacun de nous sait maintenant que nous devons faire des pas en avant pour faire de meilleurs chronos. Nous sommes dans une compétition de haut niveau et les autres constructeurs sont ici depuis très longtemps et ont tellement d’expérience que vous pouvez facilement vous retrouver 5 secondes derrière eux, donc tout ce qui est à moins de 2 secondes est une bonne première performance.”

Les pilotes d’essais ont donc fait un bon travail ?

“Oui. Mika (Kallio) a fait un super boulot mais, bien sûr, il a piloté des Moto2 durant les dernières années, et il y a eu beaucoup de développement durant ce temps en MotoGP. Cela dépend beaucoup sur quelle marque de pneus vous avez été. Il semble que les gars se soient bien adaptés au style de pilotage que les Michelin réclament, et nous sommes très heureux de l’apport procuré par les pilotes titulaires.”

De quoi avez-vous le plus besoin, maintenant ?

“De tout (rires) ! Si l’on se réfère aux pilotes, ils sont plutôt satisfaits de la stabilité de la moto et du freinage. Mais ce dont nous avons vraiment besoin, bien sûr, c’est de la vitesse de sortie de virage  qui est toujours un facteur clé en MotoGP pour chaque constructeur. Cela ne s’arrêtera jamais. Nous manquons un peu de moteur et de mapping. Vous ne pouvez pas obtenir en deux jours ce que les autres ont obtenu durant toute une saison avec des motos plus développées.”

Ces deux journées portaient surtout sur l’électronique ?

“Oui. Je veux dire que cela était un des grands objectifs, que de régler cela, oui. Mais nous sommes maintenant plutôt satisfaits et, oui, cela a été une amélioration importante. Aujourd’hui, j’ai passé beaucoup de temps en bord de piste pour regarder les pilotes et nous avons beaucoup progressé depuis le début.”

38

 

Résultats Jour 1 IRTA test Valencia 2016
1. Maverick Vinales (ESP), Yamaha, 1: 30,930 min (55/61 tours)
2. Valentino Rossi (ITA), Yamaha, 0,020 sec (11/47)
3. Jorge Lorenzo (ESP), Ducati, 0,122 (53/60)
4. Marc Marquez (ESP), Honda, 0,172 (33/53)
5. Andrea Dovizioso (ITA), Ducati, 0,201 (45/54)
19. Pol Espargaro (ESP), KTM, 1,638 (39/57)
20. Bradley Smith (GBR), KTM, 1,876 (36/52)

Résultats Jour 2 IRTA test Valencia 2016
1. Vinales, 1: 29,975 min (66/76)
2. Marquez, 0,196 sec (58/78)
3. Dovizioso, 0,468 (33/61)
4. Andrea Iannone (ITA), Suzuki, 0,624 (47/51)
5. Dani Pedrosa (ESP), Honda, 0,711 (38/41)
17. P. Espargaró, 1,878 (33/70)
20. Bradley Smith, 2,563 (34/59

Tous les articles sur : Bradley Smith, Pol Espargaro