A l’issue de ce Grand Prix de Jerez qui a vu la domination de Valentino Rossi, il reste encore beaucoup de choses à dire.

Nous le ferons dans les jours qui viennent avec, entre autre, le débriefing complet et habituel d’Hervé Poncharal, mais aussi celui de Randy de Puniet qui nous apportera son œil avisé de pilote MotoGP.

En attendant, nous avons souhaité mettre en lumière un moment assez émouvant, après toutes ces histoires qui ont quelque peu terni la fin de saison de dernière. Juste un beau moment, que nous souhaitons souligner pour ceux à qui il aurait échappé…

Paddock-GP : Hervé, après la course des MotoGP, avez-vous noté dans le regard de Marc Marquez cette petite lueur d’admiration à l’égard de Valentino Rossi?

Hervé Poncharal: “Oui! (silence)
Il  y a eu tout ce qui s’est passé l’année dernière, qui a évidemment été gonflé par les fans qui ne sont forcément pas objectifs. Les médias transalpins et ibériques ont également leur responsabilité car ils en ont mis une petite couche pour exacerber tout cela. Mais les pilotes restent des sportifs, et Marquez l’a toujours dit, Valentino était son idole, il en avait des posters partout et c’était son modèle. Et même s’il y a eu ce qu’il y a eu à cause des enjeux, il y aura toujours un respect de Marquez pour Vale, et il  y aura toujours aussi un respect de Vale pour Marquez.

Après, ce qui s’est passé l’an dernier, c’était à chaud et c’était très fort, mais c’est en train de s’éroder et Marc, en tout cas, est quelqu’un de très sportif, et il a signifié que ce qu’à fait Valentino, c’était exceptionnel, c’était incroyable, et il lui a tiré son chapeau.
Je pense que d’après tout ce qu’on a pu voir ce weekend, Marc essaie de faire la paix et de renouer un lien avec Valentino. Ça, c’est clair! “

Que voilà donc une excellente nouvelle !

Tous les articles sur les Pilotes : Marc Marquez, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team