Misano, FP1. Marc Márquez réalise le meilleur temps de la séance.
Misano, FP2. Marc Márquez n’apparaît qu’en cinquième position.

Ce que peu de personnes savent alors, c’est que le pilote Honda n’a pas utilisé de pneus neufs pour faire son chrono.

Michelin et Dorna ont beau avoir fait de gros effort pour porter à la connaissance des téléspectateurs, et des commentateurs, les pneus montés par les pilotes (tout d’abord bandes de couleurs puis inscriptions à l’écran), il est aujourd’hui impossible pour nous de savoir si ces derniers utilisent des pneus neufs ou des pneus usés.

Michelin et Dorna travaillent donc sur ce projet, qui pourrait être une donnée essentielle de plus, permettant de bien évaluer les forces en présence lors de chaque séance, et qui pourrait être effectif dès 2018.

Nicolas Goubert, Directeur adjoint, Directeur technique et Superviseur du programme MotoGP, Michelin Motorsport, nous en dit plus : « oui, vous avez vu qu’il existe déjà depuis plusieurs courses la spécification du pneu qui apparaît à l’écran : Medium, Hard ou Soft. La phase supplémentaire, plutôt que d’aller jusqu’à la précision du nombre de tours qu’il faudrait implémenter à chaque fois, et de savoir si le pilote a commencé son run avec un pneu neuf ou un pneu usé. Cela peut être intéressant et je pense notamment à la deuxième séance qui vient de se dérouler ici, à Misano, où on pourrait entendre dire à la télévision que Márquez n’est pas si bien que ça. En fait, il était en pneus usés, et c’est peut-être le seul des six premiers qui n’a pas passé de pneus neufs. Lui est coutumier du fait mais il y en a d’autres qui peuvent faire pareil pour diverses raisons, et je pense que c’est une information très intéressante.
C’est donc un projet qui est en cours et sur lequel travaille la Dorna. Ce n’est pas encore complètement prêt mais j’espère que cela le sera pour la saison prochaine. En tout cas, la volonté bien là. »

 

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :