A la suite du Grand Prix à Misano, Honda, qui n’avait pas participé aux tests en Autriche, a loué le circuit pour deux journées d’essais privés.

Un orage étant survenu peu avant l’aube du lundi, la piste n’était pas complètement sèche le matin et des voitures de location ont tourné dessus pour en accélérer le séchage.
Toutefois, cela a compromis une partie de la matinée et, ce jour là, seul Tito Rabat a tourné, avec une petite chute à la clef.


Marc Marquez et Dani Pedrosa ont par contre largement roulé le mardi, parfois ensemble, afin d’étalonner une version prototype du moteur 2017.

Le communiqué officiel est plutôt laconique: “En profitant des conditions idéales de la journée, Marc Marquez et Dani Pedrosa ont eu un avant-goût de l’évolution moteur pour la prochaine saison, et ont également continué à travailler sur les réglages de leurs RC213V en vue de la cruciale phase de fin de saison.”

Communiqué transparent, circuit entièrement fermé, l’histoire semble s’arrêter là.

En fait, pas tout à fait, puisque nous étions toujours à proximité de l’Autodromo, et si nous n’avons pu faire que quelques photos sans réel intérêt à travers un trou dans les protections, nous avons bien entendu (et enregistré) ce fameux moteur, utilisé à tour de rôle par Marc Marquez et Dani Pedrosa: Loin du hurlement strident qui déchire habituellement les oreilles, le bruit émis par le propulseur et ses échappements apparaît beaucoup plus grave, un peu à l’image des Ducati.

Nous reviendrons sur le sujet en détail dans un article technique, mais il nous paraît tout à fait possible que Honda ait revu son calage moteur, et abandonné le Big Bang du classique V4 à 90° au profit de manetons décalés, comme (plus que probablement) Ducati.

En attendant, Marc Marquez a diffusé une vidéo… le montrant avec un moteur 2016, bien sûr!

t3