Le soleil est toujours présent sur le circuit de Jerez pour accueillir l’unique course des Moto2 du week-end.

Avec un avantage d’une demi-seconde en qualification sur le leader du championnat Eric Granado (Kalex, Promoracing), Ricky Cardus (Kalex, Team Stylobike) apparaît sur le papier comme le favori de cette cinquième manche du championnat d’Europe Moto2.

A l’extinction des feux rouges, Ricky Cardus conserve son avantage jusqu’au premier virage devant Eric Granado et Hector Garzo (Tech3, Team Wimu CNS) tandis que Javier Orellana (Tech3, Team Wimu CNS) se fait serrer dans la seconde courbe par Steven Odendaal (NTS, NTS Sportscode T-Pro) et chute.

Les positions se décantent rapidement et c’est bientôt un groupe étiré de ces pilotes qui se détachent d’un peloton lui-même très clairsemé : Cardus, Granado, Lukas Tulovic (Kalex, Forward Junior Team), Odendaal, Garzo et Dimas Ekky (Kalex, Astra Honda Racing Team).

Progressivement, Garzo ne peut suivre le rythme des cinq premiers tandis que l’inverse, Granado réussit à faire la jonction avec Cardus à la mi-course. Du coup, le pilote du team Stylobike augmente le rythme et creusent de nouveau un écart d’une bonne demie-seconde sur le Brésilien qui le suit alors à distance.

Un peu trop à la limite, Hector Garzo finit par chuter à 5 tours du drapeau à damier, laissant sa 6e place à Joe Roberts.

L’intérêt des derniers tours se concentre sur la bataille pour la troisième place entre le Sud-africain Odendaal et l’Indonésien Ekky, mais finalement, aucun dépassement de viendra bouleverser un classement acquis depuis la mi-course.

Cardus , Granado et Odendaal sont donc partis et arrivés dans le même ordre.

Au championnat, Cardus reprend cinq points à Granado qui mène toujours de 20 unités (voir ici).

Tous les articles sur les Pilotes : Ricard Cardus, Steven Odendaal

Tous les articles sur les Teams :