Certes, le week-end dernier à Estoril au Portugal, ce n’est pas lui qui créé la sensation en remportant la première course des Moto2 avec une Yamaha Stock 600 (voir ici).

Mais Jesko Raffin a ensuite remis les choses en ordre en s’emparant de la victoire lors de la deuxième manche sur le circuit portugais.

Du coup, ses explications prennent une autre dimension et nous indiquent quelque peu pourquoi les Moto2 sont restées en retrait lors de la première rencontre.

Jesko Raffin (Swiss Innovative Investors Junior) : « Tout d’abord, je tiens à remercier le team. Ils ont tous accompli de l’excellent travail tout au long du week-end. Je remercie également tous ceux qui m’entourent et me soutiennent comme mes sponsors, mon management, mes amis ainsi que ma famille. Nous avons rencontré quelques difficultés le premier jour, car ce tracé était nouveau pour moi et les conditions n’étaient pas idéales. Nous sommes parvenus à progresser durant les qualifications et, pas à pas, nous avons finalement trouvé un bon feeling. Nous avons terminé en tête du warm-up malgré la pluie. Nous étions déjà très heureux de finir sur la troisième marche du podium de la première course, car la piste n’était pas totalement humide. Il était donc risqué de trop forcer et j’ai préféré assurer les 16 points au classement général.

Les conditions de la deuxième course étaient bien meilleures et j’ai pu creuser rapidement l’écart dès le début et le maintenir jusqu’à l’arrivée. Terminer avec deux secondes d’avance est positif. Je suis désormais impatient de disputer le prochain rendez-vous à Valence. Nous savons ce sur quoi travailler et où progresser. »

Ivo Lopez, le vainqueur inattendu de la première course, s’exprime ainsi: « C’était un week-end avec des alternances de temps sec et humide, j’ai attaqué comme toujours mais nous savions que ce serait difficile parce que je concourrais avec ma Yamaha 600 SuperStock contre les Moto 2, en plus de quelques 600 de ma catégorie. Pendant toutes les séances d’entraînement, l’objectif de l’équipe était de préparer les courses pour essayer de devancer des Moto2 et de gagner ma catégorie et, si possible aussi les Moto2 ! Dans la première course, nous savions que nous pouvions attaquer. J’ai essayé de prendre la tête de la course le plus vite possible et j’ai même remporté la victoire, ce qui n’était jamais arrivé, et j’ai été le premier à gagner avec une Stock 600 !

Dans la deuxième course, nous savions que ce serait plus difficile car la piste était complètement sèche, et j’ai pu remarquer la différence avec les Moto2. J’ai bien commencé, j’ai essayé de remonter mais il n’a pas été possible d’atteindre la première position, même si j’ai été plusieurs fois en deuxième position. Mais le rythme des Moto2 a augmenté et moi j’étais avec ma Stock 600, battant à nouveau le record de piste et ayant un rythme spectaculaire. J’ai fini 6ème au classement général et  premier de ma catégorie ! »

Tous les articles sur les Pilotes : Jesko Raffin

Tous les articles sur les Teams :