Matteo Flamigni est le “télémétriste” (terme inapproprié)  de Valentino Rossi depuis 2004.

Le site GPone citant lui-même la version papier du  Corriere dello Sport reporte ses propos concernant son analyse de la fin de saison.

“Rossi est extrêmement motivé, comme toujours, et concentré sur l’objectif, même si rattraper un Marquez qui s’est transformé en une sorte de comptable sera difficile… Mais est-ce vrai ? Je ne suis pas convaincu”.

Quant aux rapports entre les deux coéquipiers…

“Yamaha continue de travailler pour son objectif, sans hésitation, et l’ambiance est excellente. Par exemple, je partage une chambre avec Davide Marelli, le télémétriste de Lorenzo. Bien sûr, Jorge et Vale se laissent parfois entraîner dans une querelle, mais c’est normal.”

Et quant on lui demande si Lorenzo pourrait aider Rossi dans sa lutte pour le titre…

“Non, Lorenzo ne fera jamais ça. Pas même une fois qu’il sera mathématiquement hors du coup. Les champions sont comme ça. Les consignes d’équipe ? Elles n’existent pas”

On ne s’attendait guère au contraire, et c’est finalement bien mieux comme cela ! Cela s’appelle simplement du sport.

Tous les articles sur : Jorge Lorenzo, Valentino Rossi