C’est lors des essais du North West 200 que le pilote officiel Honda, vainqueur de 23 courses au Tourist Trophy, a lourdement chuté, se fracturant la jambe droite, quatre vertèbres et trois côtes. N’étant pas certaine de la cause de l’accident, l’équipe a préféré déclarer forfait dans sa totalité pour les courses Superbike et Superstock du NW200.

John McGuinness est plus connu pour sa fantastique carrière en course sur route que pour ses participations en Grand Prix, bien qu’il ait couru quatre British GP, en 250 en 1997 sur Aprilia, puis en 500 en 1998 (Honda Paul Bird), 99 (Honda Team Vimto) et 2000 (Demon Vimto Honda).

Selon Johnny Twelvetrees, le team manager, « Malheureusement, l’incident de John à Primrose Hill lors de la qualification a entraîné une sérieuse blessure à ses tibia et péroné. C’est vraiment un coup dur pour John et l’équipe, mais il a gardé le moral et est en très bonnes mains avec le personnel médical de l’Hôpital Royal Victoria. Nous devons maintenant déterminer ce qui s’est passé et renoncer aux courses Superstock et Superbike, revenir à Louth pour analyser la moto de John et préparer notre prochaine épreuve à Castle Combe dans quelques semaines avant de nous diriger vers l’île de Man. »

La compétitivité de la Honda 2017 n’est pas extraordinaire, comme on l’a constaté aux 24H du Mans et en mondial Superbike, ce qui oblige les pilotes à prendre plus de risques pour tenter d’obtenir des résultats. L’accident de McGuinness a-t-il été causé par une faute de pilotage ou un problème provenant de la machine ? L’équipe le saura après avoir examiné la moto en détail. Ce qui est sûr, c’est que Honda a retiré toutes ses 1000 officielles de la course (Superbike et Superstock), mais que le coéquipier de John, Guy Martin, continue de participer à la compétition avec sa 600 Supersport.

Pour Rebecca McGuinness, la femme de John, « Ce n’était pas comme ça que nous voulions notre journée, mais je suis heureuse d’avoir encore mon homme avec nous. Lors de cet accident, il a été un garçon chanceux ».

Les conséquences physiques de ce gros accident pourraient éventuellement faire envisager à John de mettre un terme à ses activités en compétition. Quatre vertèbres cassées à 45 ans, ce n’est pas rien, surtout si la raison de la chute est d’origine technique. Mais on a vu dans le passé McGuinness revenir après de terribles accidents. Il a toutefois déclaré récemment ne pas souhaiter essayer de battre le record de 26 victoires au TT de Joey Dunlop, par respect pour son illustre prédécesseur. Souhaitons-lui déjà qu’il se remette le plus rapidement et le mieux possible de son récent accident.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :