Nous vous avions annoncé que le nouveau pneu avant Michelin réclamé par Andrea Iannone et Valentino Rossi  avait été adopté avec 66 % d’avis positifs recueillis par Loris Capirossi à la fin du test de lundi à Jerez.

Ce nouveau pneu, baptisé “70” et doté d’une carcasse plus rigide que l’actuelle, devait donc constituer la totalité de l’allocation à partir du Grand Prix d’Italie au Mugello. Un communiqué devait même être publié dans la journée. On l’attend encore…

En effet, les Ducati en général, et Jorge Lorenzo en particulier, étaient contre l’adoption de ce pneu avant puisque, d’une façon globale, les machines de Borgo Panigale s’accordent très bien à des pneumatiques souples et tendres.

Sous l’impulsion des rouges, tout est donc remis en cause, et les différentes parties vont essayer de s’accorder sur une solution lors de la Commission de Sécurité qui aura lieu ce soir à 17 heures.

Le clan des « contre » propose une allocation constituée de 3 nouveaux pneus rigides + 1 actuel.

On s’attend donc à une Commission de sécurité particulièrement riche en argumentation, d’autant que les intervenants devraient y être nombreux et divisés, à commencer par Michelin, Loris Capirossi, Jorge Lorenzo et/ou un représentant de Ducati, voire même Marc Márquez et Valentino Rossi qui, eux, ont voté “pour” l’adoption de ce pneu plus rigide, tout comme la majorité du plateau  (voir notre article ici).

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team