Comme nous le pressentions dans notre précédent article sur le sujet, les pilotes MotoGP furent nombreux à se déplacer à la Commission de Sécurité hier en fin d’après-midi.

Nous les avons vu arriver, faisant suite à Loris Capirrossi et Michelin, puis s’enfermer dans une salle des locaux de la Dorna,

Pour le moment, aucune communication officielle n’a eu lieu mais nous savons que la demande de Jorge Lorenzo de conserver au moins un pneu avant actuel n’a pas été retenue. En conséquence, tous les pilotes MotoGP disposeront de pneus avant tendres, médiums et durs à carcasse rigide à partir du Mugello.

Techniquement, la grande différence entre cette carcasse et l’actuelle est qu’elle permet une plus grande stabilité lors des freinages très appuyés, ce dont Jorge Lorenzo n’est pas adepte, son style de pilotage favorisant la vitesse de passage.

C’est pourquoi le pilote majorquin préfère la version actuelle, plus souple, surtout après avoir essayé le nouveau pneu (à ancienne carcasse plus rigide) au Mugello cette semaine. Au contraire, le nouveau pneu est apprécié des forts freineurs que sont Marc Marquez, Valentino Rossi, Cal Crutchlow et Andrea Iannone, alors qu’il laisse davantage indifférents Maverick Vinales et Andrea Dovizioso.

Quoi qu’il en soit, GPOne reporte que 20 des 23 pilotes ont voté cette fois en faveur du nouveau pneu, contre 66% directement à l’issue du test de Jerez.

Loris Capirossi : ” nous avons voté et sur 23 pilotes, 20 ont choisi la vieille carcasse, donc nous nous sommes rangés à la majorité” .

Nicolas Goubert:Dorna voulait que tous les pilotes testent le pneu 70 à Jerez et, comme l’ont confirmé la majorité des pilotes, il offre plus de stabilité et moins de mouvement en entrée de virage.C’est une petite différence, contrairement à celle de 2016, lorsque nous avons changé de profil, et j’appellerais simplement cela une évolution “.

En conséquence, le nouveau pneu a définitivement été adopté malgré l’avis de Lorenzo, même si on ne sait toujours pas véritablement pourquoi cette carcasse avait été abandonnée après le Grand Prix à Valence…

On parlait alors de recherche d’adhérence en inclinaison maximale et de problèmes de chattering. Est-ce à dire que l’on va faire un retour en arrière dans ces deux domaines ?

Nous poserons la question à Michelin.

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team